Couvre-feu : des magasins autorisés à ouvrir le dimanche à Versailles

En compensation du couvre-feu avancé à 18 heures, des commerces demandent la possibilité d’ouvrir le dimanche, alors que les soldes approchent. A Versailles, dans les Yvelines, la mairie a pris un arrêté dans ce sens.

L’avancement du couvre-feu à 18h sur l’ensemble du territoire métropolitain survient quelques jours avant le début des soldes (illustration).
L’avancement du couvre-feu à 18h sur l’ensemble du territoire métropolitain survient quelques jours avant le début des soldes (illustration). © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Alors que le couvre-feu est avancé à 18 heures depuis samedi soir partout en Île-de-France, le dispositif contraint encore plus les horaires d’ouverture des commerces. En compensation, certains magasins demandent la possibilité d’ouvrir le dimanche. Pour cela, il faut une concertation avec le gouvernement.

Actuellement, il faut cinq semaines de consultation pour ouvrir le dimanche. A Versailles (Yvelines), le maire a pris les devants en prenant un arrêté pour que cela soit possible immédiatement. Une nouvelle annoncée par le maire DVD François de Mazières, "pour aider le commerce de Versailles", "évidemment impacté" : "Nous donnons l’autorisation à tous les commerces qui le souhaitent d’être ouverts le dimanche".

On a appelé nos clients fidèles… Et on leur a dit qu’on était là (...) et qu’on espérait être là très longtemps, même si on ne sait pas combien de temps ça va durer

Laurence Abergel-Judaszko, gérante d’un magasin de vêtements à Versailles

Laurence Abergel-Judaszko, gérante d’un magasin de vêtements à Versailles, a ainsi choisi d’ouvrir ce dimanche pour faire des ventes privées. "J’ai deux vendeuses qui travaillent avec moi, explique la gérante à France 3 Paris IDF. On a appelé nos clients fidèles… Et on leur a dit qu’on était là, prêt à les recevoir. Et qu’on espérait être là très longtemps, même si on ne sait pas combien de temps ça va durer."

Laurence Abergel-Judaszko, gérante d’un magasin de vêtements à Versailles.
Laurence Abergel-Judaszko, gérante d’un magasin de vêtements à Versailles. © M. Laban / France 3 PIDF

L'avancement du couvre-feu à 18 heures, quelques jours avant les soldes

L’avancement du couvre-feu à 18 heures survient quelques jours avant le début des soldes. Celles-ci, qui devaient initialement débuter le mercredi 6 janvier, ont en effet été décalées et commenceront mercredi 20 janvier, jusqu’au mardi 16 février.

A noter par ailleurs qu’à Paris, l'heure de pointe dans les transports en commun, qui commençait à 16h30, a été avancée d'une heure. Un changement censé permettre aux usagers de rentrer chez eux avant le couvre-feu.

Pour rappel, la France métropolitain est désormais entièrement concernée par le couvre-feu à 18 heures, qui était déjà en vigueur dans 25 départements. Le dispositif, entré en vigueur ce samedi, durera "au moins 15 jours" dans une "logique de freinage préventive", selon les annonces du Premier ministre Jean Castex, jeudi 14 janvier. "Sauf les exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés à 18 heures", avait alors précisé le Premier ministre. Pour retrouver les exceptions au couvre-feu, la liste reste indiquée sur l'attestation de déplacement dérogatoire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie confinement santé société covid-19