Emmanuel Macron se rendra aux obsèques de la fonctionnaire de police poignardée à Rambouillet

Emmanuel Macron se rendra ce jeudi à Rambouillet pour assister aux obsèques privées de la fonctionnaire de police poignardée au commissariat de Rambouillet vendredi dernier. Jean Castex présidera un hommage national dans la commune des Yvelines ce vendredi. 

Des fleurs déposées lors de la céremonie d'hommage en l'honneur de Stéphanie Monfermé à Rambouillet
Des fleurs déposées lors de la céremonie d'hommage en l'honneur de Stéphanie Monfermé à Rambouillet © BERTRAND GUAY / AFP

Le président de la République assistera ce jeudi aux obsèques privées de Stéphanie Monfermé, fonctionnaire de police tuée vendredi dernier par un radicalisé tunisien de 36 ans dans le commissariat de Rambouillet, a annoncé l’Elysée ce mardi. Au lendemain de l’attaque, le chef de l’Etat avait rendu visite à la famille de la victime à Rambouillet. Le Premier ministre, Jean Castex présidera un hommage national à la mémoire de la fonctionnaire de police ce vendredi dans la commune des Yvelines. 

Plus de 2 000 personnes réunies à Rambouillet ce lundi

La mairie de Rambouillet organisait ce lundi un hommage à l’agente administrative de 49 ans. La maire du village, Véronique Matillon, a salué, lors d’un discours la mémoire d’une "emme exceptionnelle". Lors de son discours, l’édile a affirmé au sujet de ce drame : "Nous ne fléchirons pas devant une telle abomination". Elle a également affirmé son soutien et sa compassion envers la famille de Stéphanie Monfermé dont certains membres étaient présents durant cet hommage. 

Plusieurs membres du gouvernement ont fait le déplacement. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, le président du Sénat Gérard Larcher et la Ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène Schiappa étaient présents pour cette cérémonie. Au même moment, plusieurs syndicats de police appelaient "l’ensemble des personnels des services de police à se rassembler symboliquement devant leur bâtiment". Sur le plan judiciaire, deux membres de l’entourage de l’assaillant sont encore en garde à vue selon une source judiciaire.   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société hommage police sécurité