Gouvernement Castex : Nadia Hai, de Trappes jusqu'au ministère de la Ville

A 40 ans, Nadia Hai, députée (LREM) de la 11ème circonscription des Yvelines succède à Julien Denormandie au ministère déléguée à la Ville. Originaire de Trappes et peu connue du grand public, après trois ans de vie politique elle entre dans le gouvernement de Jean Castex.

 

Nadia Hai sur les bancs de l'Assemblée Nationale en 2017. Elle est alors députée LRM de la 11ème circonscription des Yvelines.
Nadia Hai sur les bancs de l'Assemblée Nationale en 2017. Elle est alors députée LRM de la 11ème circonscription des Yvelines. © JACQUES DEMARTHON / AFP
Elle est née et a grandi à Trappes. C'est là que son père, ouvrier, s'est installé avec sa famille en arrivant du Maroc. Sa mère vit encore dans cette commune des Yvelines. Nadia Hai, mariée et mère de deux enfants, s'est depuis installée à Paris. Mais cela ne l'a pas empêché de se présenter à l'élection législative dans les Yvelines il y a 3 ans. Son entrée en politique elle la fait en 2017 dans le sillon de la candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle. Pour elle c'est une première et c'est déjà une victoire. Elle ravit le siège de député de la 11ème circonscription au socialiste Benoît Hamon, candidat déçu à l'élection présidentielle, et éliminé dès le premier tour. Au deuxième tour elle passe devant Jean-Michel Fourgous, maire (LR) d'Elancourt. 

Egalité hommes-femmes, égalité des chances, deux thème qui lui sont chers

A l'époque elle dit vouloir défendre l'égalité hommes-femmes. Elle a d'ailleurs co-fondé le Comité Femmes en Marche avec Macron. L'égalité des chances est l'autre thème qu'elle veut porter. Peut-être parce que cette femme qui a grandi en banlieue, et issue de l'immigration, a dû tracer son chemin professionnel seule. Elle l'a fait dans le secteur bancaire. Après un diplôme supérieur de banque, des emplois en intérim, elle est devenue conseillère en gestion du patrimoine et a intégré de grandes banques HSBC puis Barclays. 

Peu connue du grand public, elle l'est aussi des habitants de Trappes qui déclarent l'avoir peu vu lorsqu'elle était députée. Mais l'élue n'a pas hésité à inviter les membres du gouvernement sur ces terres : une visite au commissariat de Trappes avec Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Intérieur ou plus récemment avec Jean-Michel Blanquer lors de la réouverture du lycée professionnel à Saint-Cyr l'Ecole.
A l'Assemblée Nationale, elle a été membre de la commission des finances. Elle fut aussi vice-présidente du groupe d’études villes et banlieues. Un atout peut-être pour sa mission au ministère de la Ville.

Trois ans après son entrée en politique elle est nommée au gouvernement de Jean Castex. Son poste est placé sous la tutelle du ministère de la cohésion des territoires, des relations avec les collectivités territoriales, mené par Jacqueline Gourault.

Nadia Hai a démissionné lundi 6 juillet de son siège de député, comme l'indique le site de l'Assemblée Nationale. La raison : éviter que son suppléant Moussa Ouarouss, mis en examen en octobre dernier dans une affaire de trafic de drogue international ne puisse lui succéder. Elle coupe ainsi court à toute polémique.






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique la république en marche
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter