Cet article date de plus de 4 ans

Risque de grippe aviaire : comment les éleveurs gèrent-ils la crise

A deux semaines de Noël, c'est la dernière ligne droite pour les éleveurs de volailles. Mais avec le retour de la grippe aviaire depuis cet automne, des mesures de précaution doivent être prises. Comment les éleveurs gèrent-ils la crise en pleine saison forte ?
© Safar Baroud F3
Pour cause de grippe aviaire détectée dans certains départements du sud de la France, depuis 1 mois, déjà, les chapons de cet éleveur de Sonchamp dans les Yvelines sont privés de sortie. Pas question pour lui de prendre des risques : comme chaque année, ces chapons et oies sont très attendues et par mesures de précautions les volailles sont confinées à l'intérieur des batiments. 

►Exemple à Sonchamp, près de Rambouillet avec Safar Baroud et Pierre-Julien Quiers
durée de la vidéo: 01 min 46
Risque de grippe aviaire : comment les éléveurs gèrent-ils la crise
La transmission du virus de la grippe aviaire se fait par voie respiratoire (inhalation de poussières de fientes ou de sécrétions respiratoires) ou par les yeux (contact des poussières) mais pas par la voie alimentaire. On ne peut donc être contaminé en mangeant même un produit venant d’une volaille infectée. Pas de souci à se faire pour les fêtes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël agriculture grippe aviaire économie sorties et loisirs