Le marché de Noël de Strasbourg change de braquet en 2024 en raison du trop grand nombre de visiteurs

La préfecture du Bas-Rhin et la ville de Strasbourg sont d’accord : le marché de Noël de Strasbourg attire toujours plus de touristes et visiteurs. Il faut donc revoir son organisation et ses modalités de fonctionnement pour l'édition de 2024.

Jamais le nombre de visiteurs avait été aussi élevé qu'en 2023 sur le marché de Noel de Strasbourg. Un record de 3,3 millions de personnes a été atteint. Une fréquentation qui pose des problèmes de fonctionnement.

Ce mardi 27 février, la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, a annoncé de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité. Le risque d'attentat est bien sûr présent dans tous les esprits, avec les attaques du 11 décembre 2018, et le procès qui va s'ouvrir à Paris du 29 février au 5 avril, mais il y a aussi le risque lié aux mouvements de foule.

On a atteint les limites, c'est la rançon du succès

"J'ai donc fait de deux types de demandes, au regard des retours d'expérience du dernier marché de Noël. D'abord la reconnaissance du marché de Noël comme grand événement." La surfréquentation constatée, notamment les samedis place Kléber et place de la cathédrale, justifie ce classement. "La deuxième demande, d’ores et déjà acceptée" continue la préfète "est d'avoir une mission extérieure pour nous aider à trouver des solutions à la gestion des flux du samedi, mais aussi du dimanche."

"Cette mission d'appui sera assurée par un binôme constitué par l'inspection générale de la police nationale, pour l'aspect sécurité publique, et de la direction générale de la sécurité civile pour gérer le risque de mouvement de foule".

La préfète a effectivement dans sa responsabilité régalienne la protection des touristes, des visiteurs, des exposants et de tous les commerçants. Les solutions mises en place pourront aussi servir à d'autres, notamment à Colmar, dont les marchés sont aussi en surfréquentation.

L'équipe municipale de la ville de Strasbourg a également prévu des modifications. Elle aussi estime qu'il faudra inciter le public à venir plutôt en semaine. Elle a déjà espacé davantage les chalets, pour permettre aux visiteurs de sortir des allées si besoin, et aux forces de secours d'intervenir.

Cinq nouveaux critères pour tenir un stand

En 2024, un comité consultatif, composé d'élus et de forains, mettra en place et vérifiera le respect de cinq critères objectifs pour pouvoir tenir un chalet au marché de Noël de Strasbourg :

  • L'expérience des forains pour la gestion de leurs livraisons
  • La qualité des produits vendus 
  • L'écoresponsabilité des commerçants (pollution, tri des déchets, lieux et mode de production)
  • La notion d'inclusion (connaissance de langues étrangères, accueil des personnes handicapées, produits allergènes)
  • La créativité (animation, démonstration, décoration)

Ce barème sera testé en 2024 et mis en place en 2025. Anciens et nouveaux exposants devront s'adapter et faire leurs preuves. "On a plus de 120 exposants en liste d'attente chaque année" explique Guillaume Libsig, adjoint à la maire de Strasbourg, chargé de la coordination du marché de Noël. "Maintenant, on sera en capacité d'objectiver." Le comité pourra aussi aller voir les exposants historiques pour leur dire d'être vigilants sur tel ou tel aspect s'ils souhaitent continuer à faire partie des heureux élus qui peuvent tenir un stand au marché de Noël.

Le marché de Noël, un rendez-vous festif, économique et sécurisé

Les forains cependant ne sont pas trop inquiets. Pour eux aussi il faut de la qualité pour continuer à plaire. Le marché de Noël est une vitrine et un moment crucial pour leur chiffre d’affaires annuel. "On a besoin de ce mois fort pour pérenniser nos activités, donc il faut un peu d'humanité pour ne pas balayer d'un revers de la main tout ce qui s'est fait jusqu’alors, mais apparemment l'ancienneté fait partie des critères de sélection."

Le marché de Noël doit rester festif, attractif et plaisant et en même temps le plus sécurisé possible, sans ressembler à une forteresse. La formule de son inauguration a déjà été revue afin de la rendre moins risquée et compacte que les années précédentes. Les nouveaux dispositifs de sécurité annoncés doivent relayer les moyens locaux arrivés au bout, pour juguler les flux de visiteurs.

Cette année 2024, les festivités de Noël et l'ouverture du marché de Strasbourg auront lieu le 27 novembre, un mercredi soir. Un peu plus tard que les années précédentes, en raison de la célébration des 80 ans de la Libération de Strasbourg, le vendredi 23 novembre.