• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Yvelines: la mère soupçonnée d'infanticide “aurait tué” un autre bébé en 2005

Une mère de famille des Yvelines soupçonnée d'avoir asphyxié son nourrisson, retrouvé chez elle vendredi 29 novembre 2013 dans un sac plastique, pourrait avoir tué un autre bébé en 2005, a annoncé le procureur de la République de Versailles.

Par AN / AFP

Après la découverte, vendredi 29 novembre dernier, d'un bébé mort dans "un double sac plastique" dans un appartement de La Queue-lez-Yvelines,  par les gendarmes, le procureur de la République de Versailles Vincent Lesclous a tenu ce vendredi 6 décembre 2013 un point presse. 

En garde à vue depuis jeudi soir, la mère née en 1969 "va être déférée ce soir et présentée à un juge d'instruction pour meurtres sur mineurs de moins de 15 ans par ascendant, a expliqué le procureur, qui va demander le mandat de dépôt. Selon l'autopsie réalisée mercredi, le bébé, une petite fille, "était née viable (mercredi dernier) et est probablement morte étouffée","aucune trace de violences n'avait été retrouvé sur le corps". 

"La mère a déclaré qu'elle avait accouché d'un bébé mort-né, mais nous sommes formels qu'il a respiré", a assuré le procureur.

Selon le procureur, "il y a de forts soupçons pour qu'elle ait tué" un autre bébé, né en 2005 dans une maternité des Yvelines et déclaré en mairie, "qui n'a plus été revu au bout d'une semaine après sa naissance" et "qui est probablement décédé". Mais sur la disparition de cet enfant, "la mère indique qu'elle ne se souvient plus très bien", évoquant seulement des "flashs". L'expertise psychiatrique a pu cerner le profil de cette femme, mère de deux enfants majeurs, décrite comme "froide, sans empathie, distante, mais non suicidaire" a rapporté M. Lesclous.

La mère aurait caché sa grossesse à son entourage ainsi qu'au père de l'enfant, un de ses amants, qui a été identifié.
L'enquête est confiée aux policiers de la brigade de la protection de la famille de la sûreté départementale des Yvelines.

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus