• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Doux : l'administrateur judiciaire annonce la mise en vente du groupe

C'est Régis Valliot, l'administrateur judiciaire du groupe qui l'a annoncé, alors qu'à Rennes se tient une réunion avec la filière volaille et la Prefecture. Le groupe Doux, dans sa totalité, serait mis en vente.

Par FB - SG - AFP

"Au bout de trois semaines d'observation, on a fait le constat que la trésorerie est trop difficile et que l'on vit d'expédient (...). On ne va pas durer longtemps comme cela", a-t-il expliqué à l'AFP. Pour éviter toute confusion, la direction a démenti une vente "à la découpe", c'est à dire filiale par filiale.

Le groupe Doux, leader européen sur le marché de la volaille, est en redressement judiciaire depuis le 1er juin, plombé par une dette estimée à plus de 430 millions d'euros.
Doux, leader européen de la  volaille, emploie près de 10.000 personnes dans le monde, dont 3.400 en France (270 à  Laval en Mayenne). Le groupe connaissaitdepuis plusieurs mois de graves difficultés financières, qui viennent de conduire à sa mise en vente.
 
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a appelé vendredi à la mobilisation des partenaires bancaires afin de trouver une solution financière pour permettre la poursuite de l'activité du groupe volailler.
 
Doux serait à la recherche de 30 à 40 millions d'euros mais aucun accord n'a encore été trouvé avec les banques et notamment la britannique Barclays, selon différentes sources.

Doux : Echec de plusieurs semaines de tentatives de sauvetage

- 2011 -
juillet: Doux dément des annonces dans la presse sur une prochaine vente de ses activités.

- 2012 -
début mai: Le groupe cède la gestion des usines de sa filiale brésilienne Frangosul à JBS Friboi, géant de la viande brésilien, qui ne reprend cependant pas la dette de Frangosul.
- 24 mai: Guy Odri, directeur général délégue, doit céder sa place à Jean-Charles Doux, fils du président du groupe, Charles Doux.
- 31 mai: La direction annonce un possible dépôt de bilan et entame des discussions avec le ministère du Redressement productif.
Le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll déclare vouloir sauver la filière volaille française.
- 1er juin: Placement en redressement judiciaire par le tribunal de commerce Quimper après déclaration de cessation de paiement.
- 6 juin: Les éleveurs travaillant pour Doux se constituent en association de défense.
- 11 juin: Le Foll demande un report des charges pour les éleveurs en difficultés.
- 15 juin: La banque britannique Barclays, principal créancier, affirme qu'aucun accord n'a été trouvé sur un plan de sauvetage.
- 20 juin: Nomination de Michel Léonard, ancien de Lactalis, à la place de Jean-Charles Doux.
- 22 juin: L'administrateur judiciaire annonce la mise en vente du groupe dans sa totalité.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus