• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers vote sa taxe “trottoir”

Cette taxe concerne les commerces qui vendent à l'année sur l'espace public. La municipalité veut leur faire payer cette occupation. Une décision qui n'est pas du goût des commerçants

Par Stéphanie Pasgrimaud

La majorité municipale d'Angers a voté, lundi dernier, cette taxe trottoir qui concerne les sandwicheries mais aussi les distributeurs de billets de banque qui génèrent des files d'attente sur le trottoir. Les commerçants s'insurgent évidemment contre cette nouvelle redevance

Selon le journal "La Provence", la cour administrative d'appel de Marseille a annulé, mardi matin, une délibération du conseil municipal d'Avignon du 21 octobre 2010. La commune avait, elle aussi, décidé d'un "taxe trottoir".  Une redevance qui visait les mêmes commerces.
Rien qui ne devrait faire reculer la municipalité angevine. L'application de cette taxe est prévue dès le 1er janvier 2013 dans le centre-ville.

Angers vote sa taxe "trottoir"


 

 

 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus