Sarthe: pronostic vital engagé pour l'homme qui a tué sa femme et sa tante

Un homme de 44 ans qui a tué samedi matin à Courtillers (Sarthe) son ex-épouse et sa tante avec un fusil de chasse, avant de retourner l'arme contre lui, était toujours entre la vie et la mort dimanche selon le parquet du Mans

Par ChT avec AFP

Les faits se sont déroulés samedi vers 10h00 dans un lotissement du village où le couple séparé depuis quelques mois s'était donné rendez-vous pour faire le partage des meubles dans le pavillon qu'ils habitaient ensemble.
La tante de l'ex-épouse est venue accompagnée de son mari. Mais au bout de plusieurs disputes, le partage des biens va tourner court et l'ex-époux va sortir un fusil de chasse.

L'oncle va sortir du pavillon pour appeler les gendarmes mais après plusieurs éclats de voix il va entendre, comme les voisins, deux coups de feu, puis un troisième.
L'ex-épouse de 42 ans ainsi que sa tante de 54 ans sont retrouvées sans vie. L'homme qui a tenté de retourner l'arme contre lui est toujours vivant, mais il a la moitié du visage arrachée et malgré une opération samedi soir au Centre hospitalier d'Angers il était toujours dimanche entre la vie et la mort.

Le parquet a ouvert une enquête pour assassinat. La brigade de gendarmerie de La-Flèche et la section de recherche de la gendarmerie ont été chargées de l'enquête.
Depuis samedi une cellule d'aide psychologique a été mise en place par la mairie de Courtillers, une commune de 890 habitants.

Sur le même sujet

Les + Lus