Nantes : Vivre dans la rue l'été

Vivre dans la rue dans l'été n'est pas plus facile que l'hiver, contrairement à ce que l'on pourrait penser ! A Nantes, le dispositif "solidar'été" est mis en place pour la troisième année consécutive.

L'été, les Sans Domicile Fixe sont toujours SDF ! L'isolement et les difficultés ne disparaissent pas avec le beau temps.
Si la plupart des huit points de distribution de l’aide alimentaire de la ville fonctionne en juillet comme le reste de l’année, en août, quatre d’entre eux ferment, ce qui contraint les personnes en difficulté sociale à se concentrer sur les structures restant ouvertes.

Solidar'été

Afin de compenser les fermetures de certains lieux d’accueil de jour de l’agglomération nantaise, les bénévoles de quatre associations ( Brin de Causette,
l’Ecoute de la rue, les Eaux Vives et les Restos du Coeur) se mobilisent pour améliorer le quotidien des sans abri. Une action coordonnée par le centre communal d’action sociale de Nantes. Ainsi, pendant trois semaines, entre le 30 juillet au 17 août, petits déjeuners et paniers repas sont offerts à la Maison d'Accueil de la Moutonnerie. Un lieu qui voit actuellement passer quotidiennent 70 personnes en moyenne.
Pour l'hébergement, le 115, le numéro gratuit, reste le bon réflexe même si le Samu Social poursuit ses maraudes l'été au rythme de trois par jour.

Parmi tous les SDF qui vivent à Nantes, Camille Di Cresenzo et Luc Prisset ont rencontré un couple qui galère depuis dix ans. Toutes ses tentatives pour obtenir un logement ont échoué et comble de malchance, leur campement précaire est désormais menacé de destruction !

Reportage de Camille di Crescenzo et Luc Prisset

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité