Angers : condamnée à 120 euros pour port de voile intégral

Ce vendredi matin, une femme a été condamnée par le Tribunal de Police d'Angers pour port de voile intégral alors qu'elle circulait sur la voie publique.

En décembre 2011, la jeune femme a été arrêtée ... alors qu'elle se rendait au commissariat. 

Entrée en vigueur le 11  avril dernier la loi du 11 octobre 2010 interdit la dissimulation du visage dans l'espace public.
La sanction est une amende de 150 euros et l'obligation de faire un stage de citoyenneté. 

Vendredi matin, le juge, devant les faibles revenus de l'accusée, a décidé de la condamner seulement à une amende de 120 euros.

Une autre femme passait vendredi devant le tribunal de police d'Angers pour les mêmes raisons. Agée de 29 ans, elle a été verbalisée le 27 février 2012 alors qu'elle circulait sur le trottoir vêtue d'un niqab.

Deux autres affaires du même genre seront jugées à Cholet le  25 septembre prochain. Leur particularité : dans les deux cas, c'est Gilles Bourdouleix, le maire de la ville qui est à l'initiative des interpellations. La première se rendait à l'Etat Civil de la mairie de Cholet lorques Gilles Bourdouleix lui a fait remarquer qu'elle ne pouvait porter le niqab dans un espace public. A ce rappel de la loi, la jeune femme, âgée de 22 ans, lui aurait répondu qu'elle n'en avait "rien à foutre".

La deuxième prévenue de Cholet est âgée de 25 ans. Elle a été condamnée à la même peine mais n'était pas présente à l'audience.

Les deux jeunes femmes ont également devront également suivre un stage de citoyenneté de quinze jours.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité