• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Al-Qaïda au Maghreb islamique menace de tuer les otages français du Sahel

Les otages du sahel sur une vidéo rendue publique par AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique) le 27 avril 2011 / © AFP PHOTO / AL-ANDALUS
Les otages du sahel sur une vidéo rendue publique par AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique) le 27 avril 2011 / © AFP PHOTO / AL-ANDALUS

Ce soir l'organisation terroriste envoie un message direct aux familles des otages. AQMI, a enlevé sur une mine d'uranium au Niger, Pierre Legrand, originaire de Couffé (44),Thierry Dol, Daniel Larribe et Marc Féret, il y a 2 ans.

Par Xavier Collombier

Ce soir Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), sur un site mauritanien, s'adresse pour la première fois directement aux familles des quatre français :" Nous annonçons, via ce communiqué, notre disponibilité aux négociations. C'est le gouvernement français qui a fermé la porte aux négociations et continue de mettre en danger la vie de vos fils".

Selon l'organisation terroriste, la France aurait appelé à "envahir" le Nord-Mali et cela risquerait d'aboutir à la "mort des otages".

Le message menaçant d'AQMI intervient au moment où la France étudie les conditions d'un déploiement d'une force africaine au Mali, pour aider l'armée malienne à reconquérir le nord du pays, aux mains des radicaux islamiques. La France a promis son appui "logistique" à cette opération.


Avec AFP






Un nouveau communiqué ce jeudi :
Toujours sur le site mauritanien "Sahara médias", des précisions supplémentaires sont apportées par les preneurs d'otages, beaucoup moins menaçants: "La négligence pour plus de deux ans a été la caractéristique principale du comportement du gouvernement français, que ce soit du temps de Sarkozy ou dans celui plus présent de Hollande" Al Qaïda au Magrhreb islamique précise que "n'eut été la dernière mobilisation des familles des otages, pour briser le mur du silence, le président français ne les aurait pas reçu et fait des promesses ont on est pas sûr du sérieux".
Par ailleurs, l'organisation indique avoir "fourni des efforts énormes, pour préserver la vie des otages, malgré la rareté des médicaments et les conditions difficiles que lui impose le climat de guerre".

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus