Cet article date de plus de 8 ans

Nantes, occupation du Lieu Unique, le tribunal statuera demain

Le Lieu Unique est occupé depuis plus de deux semaines par le collectif de sans logis "un toit pour toutes et tous", la ville de Nantes à saisi le tribunal administratif pour une expulsion, le TA repousse sa décision à demain
La Mairie de Nantes a déposé une plainte au tribunal administratif vendredi vers 16h, pour l'occupation du Lieu Unique par des associations proches des sans logis, à l'initiative du collectif "Un toit pour toutes et tous". Une procédure d'expulsion devrait intervenir logiquement. Mais le tribunal administratif prend son temps, pressé par la ville de rendre sa décision ce matin, le juge à fait valloir qu'il ne pouvait décider en si peu de temps. L'audience reprendra demain mardi !

Samedi dernier, une manifestation avait rassemblé plus de 450 personnes dans les rues du centre ville, protestant contre le manque de logements, et les difficultés d'accès aux services de l'hébergement d'urgence. Un chapiteau avait été monté sur le cours Saint-Pierre, pour abriter symboliquement les manifestants et les musiciens venus donner un peu de chaleur à l'évènement. La police avait très fermement fait démonter cette fête improvisée avant de disperser la manif.

Le collectif "un toit pour toutes et tous" rassemble plusieurs organisations de solidarité, partis de gauche et unions syndicales. Il réclame la réquisition des logements vides. Faisant du logement, un droit, et pas une faveur.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société logement