Vendée Globe 2012: le collège Haxo prend le départ avec Vincent Riou

Vincent Riou à la question des jeunes collégiens de l'option Vendée-Globe. / © Stéphane Percot
Vincent Riou à la question des jeunes collégiens de l'option Vendée-Globe. / © Stéphane Percot

Nos contributeurs du collège Haxo de la Roche sur Yon partagent chaque semaine leur Vendée-Globe. Aujourd'hui rencontre avec leur parrain, Vincent Riou.

Par Les élèves de l'option Vendée-globe du collège Haxo

(La Roche sur Yon) Quatre mois après notre première rencontre au collège et à moins de 20 jours du départ du Vendée Globe aux Sables d'Olonne, nous, les élèves du collège Haxo, avons eu le plaisir de retrouver Vincent Riou. Le marin nous a accueillis, appuyé contre le liston de son bateau, et a bien voulu répondre à nos questions. Andres a ouvert la danse :



Andres :  emportez-vous avec vous quelque chose de précieux ou de personnel ? 
V.Riou : j'emporte une photo de ma famille car ça ne pèse pas lourd. 

Amandine :  pourquoi avez-vous choisi  cette entreprise pour vous sponsoriser? 
V.Riou :  il me semble que c'est plutôt le sponsor qui choisit le skipper.

Mélodie : êtes-vous pressé d'être le jour du départ ?
V.Riou : c'est dans les derniers jours que l'on est pressé de partir.


Vincent Riou disponible pour nous / © Stéphane Percot/Collège Haxo
Vincent Riou disponible pour nous / © Stéphane Percot/Collège Haxo

Sabrine : y aura-t-il du stress le jour du départ ? 
V.Riou : oui, c'est certain ! 

Kilian : pourquoi une nouvelle participation au Vendée Globe ? 
V.Riou : j'avais terminé le dernier Vendée Globe sur un « échec » que j'aimerais bien effacer .

Guillaume : comment faites-vous pour ne pas ouvrir vos cadeaux avant Noël ?
V.Riou : ils sont bien cachés !

Justine : comment vous entraînez-vous ?
V.Riou : il s'agit moins de s’entraîner que d'accumuler les heures de sommeil. 

Ludivine : que peut-on attendre d'un sponsor ? 
V.Riou : un vrai soutien. Pas quelque chose d'anecdotique et purement circonstanciel. C'est le cas avec PRB.

Sarah : avez-vous un rituel que vous accomplissez avant chaque course, et celle-là en particulier ? 
V.Riou : non, il ne me semble pas en avoir...

Clément : vous sentez-vous prêt ?
V.Riou : oui, je ne me suis jamais senti aussi prêt !

Estelle : comment vous préparez-vous à la solitude ? 
V.Riou : tu sais, on ne s'y prépare pas, on la vit plus ou moins bien !

Fatma : vous arrive-t-il d'avoir des « coups de blues en mer »?
V.Riou : oui,  et on peut passer du rire aux larmes en quelques secondes notamment à cause de la fatigue. 

Gaël : profitez-vous de la mer pendant la course ? 
V.Riou : j'essaie au maximum d'en profiter mais je me concentre sur la compétition. 

Adrien :  quels types d'animaux croisez-vous lors de la course ?
V.Riou : des mammifères marins et des oiseaux. 

Maël : avez-vous un porte-bonheur ?
V.Riou : non, je ne suis pas superstitieux.

Margot : est-ce facile de trouver un sponsor ?
V.Riou : comme au foot, si un skipper est bon, il a plus de chances d'être choisi. 

Anaïs : comment vous préparez-vous physiquement et psychologiquement à une telle compétition ?
V.Riou : j'ai une équipe pour m'aider dans ces domaines. 

Aurianne : avez-vous déjà arrêté un partenariat ? 
V.Riou : oui, malheureusement...

Anaïs : défendez-vous des valeurs ? 
V.Riou : le respect des règles et la solidarité. 

Une journée de reportage sur les pontons des Sables d'Olonne / © Stéphane Percot/collège Haxo
Une journée de reportage sur les pontons des Sables d'Olonne / © Stéphane Percot/collège Haxo




Vendée Globe grand large

Ce projet scientifique intitulé "Vendée Globe - grand large" est une option au même titre que le latin au collège Haxo. Un enseignement unique en France.

Deux heures par semaine, les élèves étudient ainsi les aspects scientifiques, techniques et technologiques de la course à la voile. Une façon d'aborder de manière plus ludique une partie du programme de maths ou de SVT en étudiant concrètement les vitesses, la trigonométrie, les courants marins, la météo ou encore le globe terrestre. 
Les collégiens sont pendant toute la durée de l'épreuve nos contributeurs et vont nous faire vivre le Vendée-Globe depuis leur salle de classe et sur le ponton. Ils produiront également chaque semaine une production vidéo.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus