SKF : les Prud'hommes prononcent la nullité des licenciements

Le tribunal des Prud'hommes de La Roche-sur-Yon vient de donner raison aux 259 salariés qui contestent leur licenciement en 2009 par SKF à Fontenay-le-Comte

Globalement le tribunal a suivi la demande collective des 259 salariés de SKF à Fontenay-le-Comte. En avril dernier, leurs avocats avaient plaidé la notion de co-employeur pour relier les responsabilités de la société SVR qui employait directement les salariés à SKF, le fabricant mondial de roulements à billes.

Les Prud'hommes rejettent la demande de reconnaissance de co-employeur à la société SVR et à la société SKF France, mais prononce la nullité des licenciements, en même temps qu'une insuffisance du Plan de Sauvegarde de l'Emploi.

Il condamne la société SVR à indemniser chaque salarié, le montant est variable selon les revenus antérieurs de chacun. En moyenne chaque salarié devrait recevoir 40 000 euros. Soit au total 11 millions d'euros pour SVR SKF, alors que la demande des salariés se situait plutôt à environ 50 000 d'euros.

lire également : Vendée: SKF Fontenay devant les prud'hommes
lire également : SKF Fontenay le Comte : le directeur débouté aux Prud'hommes

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité