Noël : dix BD à déposer sous le sapin

© éric guillaud
© éric guillaud

Vous cherchez désespérément un dernier cadeau pour le neveu de la nièce du beau-frère ? Pas de panique, nous avons sélectionné pour vous dix bandes dessinées qui vont vous sauver la mise. Prêts pour l'aventure ? Suivez le guide...

Par Eric Guillaud

Aïe aïe aïe... Plus que quelques jours avant le passage du Père Noël et toujours rien sur votre liste ou, pire, dans votre hotte... Je ne voudrais pas vous faire peur mais ça sent bigrement le sapin ! 

Bon, nous à France 3, on aime la bande dessinée. Alors, pour vous sortir de ce mauvais pas, nous avons lu près de 3000 BD en trois jours, enfin presque, pour en retenir une dizaine seulement... Dix BD récentes qui couvrent tous les styles, tous les publics, tous les âges et toutes les bourses.

Miaaaaouh
Et on commence par "Chi, une vie de chat" ! "OOoooOOh qu'il est mignon" est le cri de guerre des nombreux fans de la série qui s'arrachent littéralement les livres dès leur sortie et vont jusqu'à découper frénétiquement certaines pages pour les coller sur les couvertures de cahiers d'école ou dans les pages de carnets intimes. Chi le chat est vénéré, adulé !

 / © Glénat - Chi une vie de chat
/ © Glénat - Chi une vie de chat
Les raisons du succès ? Une histoire universelle. L'auteur japonais Kanata Komani y raconte la vie quotidienne d'un petit chaton en mode épuré et simple avec des couleurs dans les tons pastel, tout ce qu'il faut pour attirer les enfants et surtout les filles à partir de 6 ans. Et côté porte monnaie, on fait plaisir pour 10,75 euros. Pourquoi faire compliquer ? (Glénat)

Vroum !!!
On quitte le monde pastel de l'enfance pour l'univers automobile avec le retour, le grand retour, de Michel Vaillant. 70 aventures au compteur, 20 millions d'exemplaires vendus, une magnifique adaptation au cinéma... et donc le lancement il y a un mois d'une deuxième saison avec un nouvel album, "Au nom du fils", un nouvel éditeur, Dupuis, et de nouveaux auteurs.

© Dupuis - Extrait de la couverture de l'album "Au Nom du fils"
© Dupuis - Extrait de la couverture de l'album "Au Nom du fils"
Et le résultat est sans conteste une réussite. L'album est magnifique, depuis la couverture jusqu'à la dernière page et l'histoire de son côté gagne en profondeur avec un intérêt plus prononcé pour la vraie vie de Michel Vaillant. Eh oui, il y a une aussi vie en dehors des circuits ! Bref, on adore et on emballe pour 15,50 euros et pas besoin que le neveu de la nièce du beau-frère soit un passionné de sport automobile, c'est prévu pour un large public ! (Dupuis)

Histoire de famille
Un album qui a marqué cette fin d'année maintenant, il s'agit du dernier livre de Jacques Tardi intitulé "Moi René Tardi prisonnier de guerre au Stalag IIB". Comment dire ? Si vous souhaitez acheter une valeur sûre pour un lecteur exigeant, un lecteur persuadé que la BD a aussi et surtout un intérêt quand elle parle de notre quotidien, de notre mémoire collective, de l 'humanité... alors cet album a été pensé pour lui.

 / © Casterman - Moi René Tardi, prisonnier de guerre au stalag IIB
/ © Casterman - Moi René Tardi, prisonnier de guerre au stalag IIB
C'est la première fois que Jacques Tardi  se penche sur la Deuxième guerre mondiale et c'est aussi la première fois qu'il parle de lui, de sa famille, de ce père en particulier qui a été enfermé dans un camp de prisonniers situé au nord de la Pologne. Avec le génie graphique et la précision qu'on lui connaît, Jacques Tardi nous offre une BD-documentaire absolument magnifique sur le quotidien de ce père prisonnier de guerre. Comptez 25 euros, le prix de l'excellence ! (Casterman)

C'est pas l'homme qui prend la mer...
On poursuit avec un incontournable de ce côté-ci du globe, l'album Seul autour du monde de Renaud Garreta et Alexandre Chenet. Nous sommes des centaines de milliers a avoir foulé les pontons des Sables d'Olonne avant et pour le départ du Vendée Globe, nous sommes toujours autant à suivre au quotidien les exploits des skippers engagés dans la course.

© Garreta & Chenet / Dargaud
© Garreta & Chenet / Dargaud
Mais comment imaginer ce qu'ils vivent au quotidien ? Tout simplement en lisant cette BD qui nous offre une véritable immersion dans la légendaire course en compagnie d'un héros skipper. Un huis clos à ciel ouvert magnifiquement orchestré par les deux auteurs. Des planches époustouflantes de réalisme et un scénario original et haletant. 15,99 euros (Dargaud)

Tombé du ciel...
C'est un ovni. Ou un miracle. En tout cas un album rare. Son titre :  "Chère Patagonie". Son auteur : Jorge González. Cet Argentin installé en Espagne s'était déjà fait remarquer en France avec "Bandonéon". Il continue sur la même lancée avec ce nouvel album, un pavé de 280 pages, qui raconte l'histoire de son pays, l’Argentine donc, mais aussi de la Patagonie, territoire le plus austral de la planète situé à cheval sur l’Argentine et le Chili.

Plus qu'une BD, "Chère Patagonie" est une véritable expérience graphique et narrative, l'auteur passant d’illustrations pleine page, tantôt proches de l’esquisse, tantôt très picturales, à des planches fractionnées par plusieurs dizaines de cases, pour ne pas dire des centaines, entraînant l’œil d’une scène à l’autre sans rupture. Impressionnant ! Jorge González ne fait pas de la BD pour faire de la BD, il explore, teste, invente, réinvente, pousse les cases ou au contraire fractionne la page à l’extrême, pose enfin un visage ou un cheval d’un coup de crayon, plante un décor de pastel et d’aquarelle à la Turner tendance Rothko. Le trait est sec, vif, nerveux, les ambiances, énigmatiques, hantées. Vous l'aurez compris, "Chère Patagonie" est à classer parmi les albums indispensables de l’année 2012. Un petit chef d'oeuvre à 26 euros (Dupuis).


Demain peut-être...
15 ans d’aventures, 12 récits, 2 dessinateurs… et 1 héroïne, unique en son genre, "Carmen Mc Callum". Née de l’imagination fertile du Rouennais Fred Duval, cette belle mais dangereuse mercenaire nous ouvre les portes d’un univers futuriste crédible où se mêlent subtilement action de base et technologies de pointe, mondes virtuels et créations de designers.

 / © Delcourt - Carmen Mc Callum
/ © Delcourt - Carmen Mc Callum
Dans sa dernière aventure en date, Carmen débarque à Jérusalem pour récupérer un ami de longue date, un ami qu’elle croyait mort et enterré mais qui serait finalement enfermé dans un caisson de survie quelque part dans la ville. Et mieux vaut ne pas se mettre en travers de son chemin lorsqu’elle a décidé quelque chose. Une aventure survitaminée avec en toile de fond, comme très souvent dans les récits de Fred Duval, une pointe de gravité, la préservation de l’environnement et notamment ici la question de la gestion de l’eau. Pour les amoureux de SF. 13,95 euros (Delcourt)

D'art d'art
Un auteur est né ! Son nom : Xavier Coste. Totalement inconnu du grand public et même des milieux autorisés, Xavier Coste a publié son premier album de bande dessinée en mai dernier. Bingo, "Egon Schiele", c'est le nom de cet album, fait un carton. Il faut dire que ce portrait romancé du mythique et sulfureux peintre autrichien est en tout point remarquable.

 / © Casterman - Egon Schiele
/ © Casterman - Egon Schiele
Xavier Coste nous offre 64 pages exceptionnelles, captivantes, bouleversantes, 64 pages aux ambiances très travaillées, entre mélancolie et tourment, avec un graphisme qui n’est pas sans rappeler le travail de Schiele. Et c’est là le point fort de Xavier Coste. Grâce à son trait nerveux, légèrement distordu, le jeune auteur (22 ans!!) parvient à nous plonger corps et âme dans ce récit, à nous prendre par les tripes dès la première vignette et à nous laisser sur le flanc l’ultime page tournée. Un album pour les amoureux des arts mais pas que ! 18 euros (Casterman)

Témoignage
"Un printemps à Tchernobylest un témoignage mais pas celui d'un militant ou d'un journaliste, celui d'un artiste, d'un auteur de bande dessinée qu'une association a convié à Tchernobyl en 2008. Cet auteur, c'est Emmanuel Lepage. 22 ans après la catastrophe, il débarque au coeur du désastre, tentant de dessiner, d’immortaliser, d’imaginer ces 2600 km2 de zone contaminée, ces 3 grandes villes et 86 villages évacués, ces 200 000 personnes déplacées, ces morts, ces malades, ces forêts enterrées…

 / ©
/ ©
Au retour, il réalise cette bande dessinée où il raconte son séjour, nous offre son regard et nous interroge sur la catastrophe et sur ses conséquences mais aussi sur la place d'un artiste comme lui dans un tel endroit et plus largement dans la société. Pour ceux qui aiment la BD-reportage ! 24,50 euros (Futuropolis)


Une BD "normale"
C’est un quartier ordinaire. Avec des gens ordinaires. Des gens qui vivent et parfois survivent comme ils peuvent. Des petites gens en somme, avec leurs peurs, leurs blessures, et parfois même leurs rêves un peu fous. Tenez, Monsieur Armand par exemple, le libraire du coin. Depuis des années, il aime sa voisine mais n’ose lui déclarer sa flamme. Alors, il a préparé une lettre qu’il se décidera peut-être un jour à lui faire parvenir. Et que dire de ce petit Louis qui s’assoit tous les jours devant la porte du cimetière, où repose sa mère, sans jamais oser y rentrer ?

 / © Le Lombard - Les Petites gens
/ © Le Lombard - Les Petites gens
Avec "Les Petites gens", histoire magnifiquement mise en images et en couleurs par l’Italien Thomas Campi, Vincent Zabus, pose un regard tout en finesse et en tendresse sur la vie, tel un explorateur de l’humanité, du quotidien, des sentiments. Un très très bel album pour tous ! 14,99 euros (Le Lombard)

Un auteur engagé
Pour finir, voici une bande dessinée d'un genre un peu particulier. "Saison brune" relève à la fois du documentaire, de l'essai, de l'autobiographie et de la réflexion politique. Engagé jusqu'au bout de ses pinceaux, Philippe Squarzoni s'est fait connaître auprès d'un public il est vrai averti avec "Garduno en temps de paix" et "Zapata en temps de guerre".

 / © Delcourt - Saison brune
/ © Delcourt - Saison brune
Avec ce nouvel album sorti début 2012, il aborde le réchauffement climatique. 500 pages pour nous interpeller, nous alerter sur l’état du phénomène, ses conséquences, les solutions envisageables, les responsabilités des uns et des autres… Un travail colossal, mené en six ans, un travail à la fois de recherche, de documentation, d’analyse, de rencontre, et de mise en images car "Saison brune" est bien une bande dessinée. Le cadeau idéal pour ceux qui s'intéressent de près ou de loin aux grandes questions environnementales et politiques de notre société ! Et si vous doutez du sérieux de l'affaire, sachez que Philippe Squarzoni a reçu très récemment le Prix Léon de Rosen décerné par l'Académie française. Quand même ! 27,95 euros (Delcourt)


Voici donc les dix albums que nous avons retenus pour vous aider dans vos cadeaux. Il s'agit bien évidemment d'une sélection subjective qui n'engage que nous. N'hésitez surtout pas à vous rendre dans la librairie la plus proche ou sur internet et à fouiller. Plus de 5000 BD ont été éditées rien que sur l'année 2011 prouvant l'incroyable foisonnement créatif du Neuvième art. A vous de jouer et joyeuses fêtes !

Toute l'info BD sur le blog dédié BD et sur Twitter (@ericguillaud)


Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus