• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Solutions d'espoir : l'autisme un handicap comme un autre

Le père d'Olivier : "sans aide, avec Olivier à la maison, on a l'impression de vivre en milieu carcéral". / © © Arouna Lipschitz et V2lam productions
Le père d'Olivier : "sans aide, avec Olivier à la maison, on a l'impression de vivre en milieu carcéral". / © © Arouna Lipschitz et V2lam productions

Un documentaire coup de poing sur la situation catastrophe de l'autisme en France à découvrir ici en intégralité. 

Par Xavier Collombier

C'est un scandale. La France a 35 ans de retard. Non l'autisme n'est pas une question relevant de la seule psychanalyse. Oui bourrer les patients de neuroleptiques et les enfermer en hôpital psychiatrique pour les traiter comme des fous est une faute. L'autisme est d'abord un handicap, "qui doit être accompagné et compensé. Un autiste a besoin des méthodes de communications qui lui font défaut" explique clairement le patron d'un rare centre français pour adultes autistes.

 

Le documentaire en intégralité : 






Le réalisateur Romain Carciofo nous réveille en 52 minutes. Son voyage guidé par la diction sans emphase de Stéphane Freiss dans cette France aux parents esseulés face aux handicaps de leurs enfants nous donne l'énergie de se fédérer, des trouver des solutions . Ce film c'est la mémoire d'un mal français, mémoire d'espoir.
Vivre avec son fils trentenaire mais avec un esprit bloqué sur celui d'un enfant de 3 ans c'est comme vivre en prison. Les parents d'Olivier n'ont pas voulu laisser leur fils en psychiatrie. Chez eux, tout est sous clé, du livre au journal, de la chaise à l'élément de déco, pendant une semaine de crise ses parents ont porté non-stop des gants et des bonnets pour se protéger des griffures d'Olivier . Pas question de le renvoyer à l'hôpital : "Pour les soignants, les autistes sont des animaux, on n'est pas sûr qu'ils aient mal quand ils se blessent alors on ne les soigne pas, beaucoup de soignants leur donnent des claques pendant les crises et ont sous la main le cocktail de sédatifs le "si besoin" comme ils l'appellent"  témoigne à visage découvert une infirmière psychiatrique.


Un élan pour une grande cause nationale / © France Télévisions
Un élan pour une grande cause nationale / © France Télévisions


La caméra se cache et on suit les parents de Didier, hospitalisé en HP, plusieurs portes fermées à clés, une chambre sans fenêtre, la lumière des néons, elle veut lui laisser des affaires sur son lit, l'adulte autiste se jette à son coup, la mère, "on n'arrive plus à faire sortir notre fils de l'hôpital".

La génétique fait des progrès, la recherche commence à apporter des réponses. Ce ne sont pas celles de la France des psychiatres. Le handicap est d'abord dû un nouveau gène associé à l'autisme selon l'institut Pasteur. Le rôle clé de ce gène dans la synthèse de la mélatonine, l'hormone du sommeil, apporte de nouvelles informations sur ce trouble du développement, atteignant les jeunes enfants.
Les centres de diagnostic sont rares, et les prises en charge quasiment exceptions. "L'autisme c'est beaucoup de méthodologie pour gérer des comportements asociaux, comportement qui sont l'expression du désespoir, du handicap". Le soignant de Poitiers s'occupe des rescapés de la psychiatrie, l'espoir se lit dans ses yeux sans pathos, ni angélisme. Avec des hommes comme lui, cette longue histoire française de souffrance pourrait ne plus être. La France, ce pays condamnée par l'Union Européenne pour ces traitements jugés inhumains pour les autistes.

Dans notre pays 8 000 enfants sont touchés chaque année par ce handicap.


Solutions d'Espoir sur notre site pendant 5 semaines

Durée : 52 minutes
Production : Arouna Lipschitz / V2lam productions
avec la participation de France3
Réalisation : Romain Carciofo

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus