• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Saint-Nazaire : 1 mois de prison avec sursis requis contre les opposants “naturistes” au projet d'aéroport

Les Zadistes à la sortie du Tribunal de Saint-Nazaire / © Christophe François / f3
Les Zadistes à la sortie du Tribunal de Saint-Nazaire / © Christophe François / f3

Le procureur de république de Saint-Nazaire a requis 1 mois de prison avec sursis et 200 euros d'amende contre les deux  opposants au projet d'aéroport qui avaient manifesté nus devant les forces de l'ordre

Par Christophe Turgis

Devant le tribunal de Saint-Nazaire, 150 personnes, certaines dans le plus simple appareil, sont venues apporter leur soutien à Élise et Erwann, deux opposants au projet d'aéroport qui avaient manifesté devant les forces de l'ordre dans le plus simple appareil. Si les gendarmes avaient esquissé un sourire devant la "violence" des faits, leur hiérarchie a vu dans leur action un outrage à l'autorité publique.

Leur défenseur, Erwan Lemoigne a d'emblée placé l'affaire dans le champ de l'humour, évoquant De Funès dans l'épisode naturiste des "Gendarmes de Saint-Tropez"... plaidant la relaxe.

La procureure de Saint-Nazaire a souligné que la nudité des deux manifestants présents au tribunal était bien moins outrageante pour les forces de l'ordre que les quolibets dont elles ont fait les frais de la part des autres manifestants. Requérant sans conviction un mois de prison avec sursis et 200 euros d'amende.

La décision du tribunal est mise en délibéré, et sera rendue le 5 mars.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus