Nickel, ou comment ouvrir un compte “low cost” chez mon buraliste

© MaxPPP
© MaxPPP

Un compte bancaire "low cost" sera disponible à partir du mois de novembre chez certains buralistes et sera accessible à tous, sans condition de revenus. Nantes sera une des premières villes à l'expérimenter.

Par Fabienne Béranger

Nickel comment ça va marcher

  • Il faudra scanner sa pièce d'identité sur une borne installée chez le buraliste et fournir un numéro de téléphone portable
  • Le dossier électronique du client sera alors constitué. Il devra en accepter les conditions générales
  • Le client devra alors présenter la même pièce d'identité à son buraliste
  • Le buraliste activera la carte Mastercard du coffret sur son TPE afin de l’associer au compte.
  • Relevé d’identité bancaire, identifiants pour internet et code secret de la carte seront alors édités
  • Il suffira alors d'alimenter le compte en cash ou par versement
  • Paiements et retraits à l'étranger seront possibles

Et ça coûtera combien ?

  • La carte en elle-même coûtera 20 euros par an.
  • Certaines opérations payantes s'ajouteront, comme les retraits d'argent, qu'ils aient lieu chez un buraliste ou dans un distributeur automatique de billets.
  • "Il n'y aura pas d'agios, pas de frais d'incident" précise Hugues Le Bret, le président de la FPE... et pour cause, il ne sera pas possible d'obtenir le moindre découvert
  • Le coût moyen annuel de la carte devrait s'élever à 50 euros, toujours selon Hugues Le Bret
A son lancement, le compte "Nickel" ne sera disponible qu'à Nantes,en région parisienne, à Douai et à Lyon.

Les explications en vidéo d'Hugues Le Bret, président du Comité de surveillance de la FPE, la financière des paiements électroniques, propriétaire du compte Nickel

Ce contenu n'est plus disponible



Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus