• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : démantèlement d'une escroquerie aux fausses locations de vacances

© M.Roger / Maxppp
© M.Roger / Maxppp

Les enquêteurs du commissariat de La Baule et de la police judiciaire de Nantes ont démantelé une escroquerie aux fausses locations de vacances qui a fait au moins 68 victimes dans toute la France pour un préjudice de quelque 46.000 euros.

Par ChT avec AFP

Les deux hommes soupçonnés d'être les organisateurs de cette escroquerie en bande organisée ont été interpellés mardi. Le premier, âgé de 47 ans, sur la presqu'île guérandaise, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire tandis que le second, 25 ans, en région parisienne, a été convoqué en vue d'une mise en examen.

C'est à la suite de la plainte, en 2012, d'une première victime, que l'enquête a débuté sous la direction du parquet de Saint-Nazaire. Cette personne avait loué une villa pour les vacances à Pornichet "par l'intermédiaire d'un site très connu de petites annonces", indique le communiqué de la police. "Après avoir versé un chèque d'arrhes de 900 euros, elle s'était rendue compte que la villa n'était pas à louer et qu'il s'agissait d'une arnaque", poursuit le communiqué.

"En six mois, les enquêteurs baulois parvenaient à recenser 68 victimes pour un préjudice de 46.000 euros environ", ajoute le communiqué.
Sous une fausse identité, les escrocs présumés avaient ouverts deux comptes bancaires sur lesquels l'argent des arrhes transitait avant d'être viré à l'étranger, sur un compte bancaire à Gibraltar. Ils se faisaient envoyer les chèques dans des boîtes aux lettres inutilisées sur la presqu'île guérandaise.

Les villas faussement proposées à la location étaient situées, outre Pornichet, à La Baule (Loire-Atlantique), mais aussi à Saint-Tropez et Grimaud dans le Var, Vallauris et Saint-Laurent-du-Var dans les Alpes-Maritimes, ainsi que Biarritz (Pyrénées-Atlantique).

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus