Nantes : pourquoi nous avons eu une météo exceptionnelle cet été

Tempête de ciel bleu annoncée ! / © France 3 Pays de la Loire
Tempête de ciel bleu annoncée ! / © France 3 Pays de la Loire

À la station météo de Bouguenais on qualifie l'été qui se termine "d'exceptionnel", chaleur, ensoleillement, sécheresse, tous les indicateurs ont atteint des sommets

Par Christophe Turgis

Sur les mois de juin, juillet et août à Nantes l'ensoleillement a grimpé de 647 heures en moyenne à 780 heures... soit 130 heures de plus que par rapport aux valeurs habituellement mesurées depuis 1991 à Bouguenais. Sur le littoral pour les mois de juillet et août, le compteur d'heures de soleil s'arrête à 608 à Guérande, 623 à Noirmoutier et 640 aux Sables-d'Olonne.

Anticyclone bloqué

La raison ? Le stationnement sur place pour un durée inhabituelle de l'anticyclone des Açores. Établissant des vents de nord-ouest globalement secs et chauds.
Conséquences, peu de pluie, beaucoup de soleil pour le plus grand bonheur des estivants. Mais pas pour celui des jardiniers ou des agriculteurs qui doivent avoir recours à l'arrosage. Pas de souci pour l'instant du côté des réserves d'eau, l'indice d'humidité des sols, même très en dessous des valeurs habituelles ne laisse pas apparaître de baisse dangereuse des nappes phréatiques.

La pluie, très peu

En août Météo-France relève une répartition homogène des pluies. Août restera comme un mois très sec avec moins 50 à moins 70 % de précipitations. Une situation pas observée depuis 10 ans
On note, 13.4 mm à Guérande, 9.8 mm à Montoir, 10 mm à Chemoulin, 17 mm à Pornic ou encore 16.6 mm à Saint-Même-le-Tenu.

Les températures, normales ou en hausse

En août, les températures moyennes sont restées dans les variations habituelles. Avec 19.6° à Nantes, pil poil dans la moyenne, 19.1 à Montoir, 20° à Chemoulin, soit 1° au dessus de la normale, avec la faiblesse des brises marines qui habituellement "rafraîchissent" les plages de Saint-Nazaire. Sur l'ensemble du littoral, on observe une température moyenne supérieure de 2° en juillet et en août, avec 15° la nuit, du jamais vu depuis 2003, année caniculaire.

Sur le même sujet

Les + Lus