Scopitone Nantes : Vitalic et mourir !

© éric guillaud
© éric guillaud

C'était hier soir la première grande soirée du festival Scopitone sous les Nefs. On nous promettait du spectacle et il y en a eu. Après le Caennais Superpoze, Vitalic a investi la scène et littéralement enflammé les lieux...

Par Eric Guillaud


Vitalic et mourir ? Non quand même pas, attendons au moins la fin du festival Scopitone, et même quelques années supplémentaires. Vitalic a beau avoir frôlé le génie hier soir, il n'est peut-être pas encore au top et rien que pour ça, il est préférable d'attendre encore un peu. Mais quand même, quel show, oui, quel show ! 
On nous l'avait prédit, le programmateur Cédric Huchet avait même parlé de "scénographie monumentale". Et  ce fut le cas ! Une scénographie signée 1024, le fameux collectif qui a entre autres réalisé le cube d'Etienne de Crécy. Une scénographie monumentale donc, à classer sans attendre au patrimoine de l'humanité.

Il était moins une pour que les Nefs s'enflamment sous l'effet conjugué des décibels de Vitalic et de la performance visuelle de 1024. Mais rien de tout ça, les milliers de personnes présentes ont survécu. La preuve...


La suite ce soir avec Sexy Sushi, La Femme, Gramme, Jackson & his Computer Band, Aufgang, Château Marmont...

Plus d'infos sur le site du festival

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus