• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Faut-il interdire le portable aux piétons aux passages cloutés ?

Si le ministre de l'intérieur répond favorablement, la police aura du travail à l'abord des passages piétons. / © REMY GABALDA / AFP
Si le ministre de l'intérieur répond favorablement, la police aura du travail à l'abord des passages piétons. / © REMY GABALDA / AFP

Un sénateur des Hautes-Alpes propose, dans une question écrite au ministre de l'intérieur, d'interdire le portable aux piétons.

Par Xavier Collombier

La question du sénateur

Pierre Bernard Reymond, sénateur des Hautes-Alpes sort sa plume et écrit à Manuel Valls pour lui demander si il 

n'estime pas utile pour assurer une meilleure sécurité des piétons, de leur interdire l'usage du téléphone portable lorsqu'ils empruntent des voies ouvertes à la circulation automobile ou lorsqu'ils utilisent des passages protégés pour les traverser ? "


La question, publiée au Journal officiel a été repérée par la rédaction du magazine on line Pcinpact.

Piétons sous surveillance

Le sénateur imagine donc une France, où l'usage même du smartphone dans les rues serait proscrit. En clair, il serait juste toléré de téléphoner ou d'accéder au web en mobilité sur les seules zones piétonne. 
On voit mal Manuel Valls répondre favorablement à la proposition suggérée par la question sénatoriale.

Réactions sur Twitter

La proposition du sénateur Reymond est bien évidemment raillée sur les réseaux sociaux, même si de nombreux automobilistes sont d'accord avec lui.

Les sénateurs au train de vie privilégié - ils bénéficient tous d'un chauffeur pour leur déplacement dans la Capitale, n'ont sans doute pas besoin de téléphoner dans la rue ?
 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus