Free met la 4G au pied du sapin sans modifier le tarif de ses forfaits

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Bouchet
xavier Niel, le fondateur de Free
xavier Niel, le fondateur de Free © Maxppp

Le trublion des télécoms frappe encore un grand coup en proposant ce matin, la 4G au prix de sa 3G. Le tout, avec un fair-use de 20 GO en consommation data, soit le volume de données le plus important du marché... Le hic, son réseau reste insuffisamment développé.

La 4G pour le prix de 3G

Le marché attendait depuis longtemps l'initiative que pourrait prendre le trublion de l'internet et de la téléphonie mobile dans le domaine de la 4G. Fidèle à ses habitudes, Free met encore le pied dans la fourmilière des télécoms...  Il vient d'ajouté la 4G à son offre commerciale, sans augmentation de son forfait et toujours sans engagement. Celui-ci reste vendu à 19,99 euros/mois ou à 15,99 euros/mois pour les abonnés à la "box" de l'opérateur, selon un communiqué publié ce matin par l'entreprise. C'est d'ailleurs par un tweet laconique que Xavier Niel a fait ce matin son annonce :



Des débits théoriques impressionnants 

La téléphonie 4G permet d'accéder à l'internet depuis un appareil portable avec des débits comparables à ceux offerts par la fibre optique... Dans son communiqué, Free affirme que son offre comprend le volume de données (20 gigaoctets) le plus élevé du marché. Grâce aux investissements réalisés dans son réseau et à l’acquisition de fréquences 4G, Free est l’un des deux seuls opérateurs à disposer de 20 MHz dédiés à la 4G dans la bande
2,6 GHz. Cette largeur de bande de fréquences permettra à Free d’offrir à ses abonnés, le débit théorique maximum le plus élevé : jusqu’à 150 Mbit/s

Le bémol, un réseau insuffisamment développé

En septembre, Free laissait pourtant entendre que le groupe pourrait prendre son temps: le développement de la 4G sur le marché français "ne va pas aller si vite que ça" et ce ne sera certainement pas "le combat de Noël", avait alors dit son directeur général Maxime Lombardini.

Free affirme posséder désormais plus de 700 relais permettant de diffuser la 4G, ce qui rend ses services accessibles dans « plus de 1 000 communes ». Ce réseau va croître rapidement avec la mise en place de plusieurs centaines de nouveaux sites 4G « dans les prochaines semaines », assure encore le groupe. Dernier entré sur le marché français du téléphone, Free souffre d'un réseau insuffisamment développé qui l'oblige à recourir aux services de son concurrent Orange pour acheminer son trafic en 3G. 


Le communiqué de presse du groupe
 

CP Free


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.