Le Grand Incendie : un web documentaire exceptionnel sur 7 cas d’immolations en France

Dans ce documentaire interactif, Samuel Bollendorff et Olivia Colo reviennent sur les nombreux cas d'immolations en France. Au-delà des faits divers restés sans écho, le Grand Incendie raconte ces actes ultimes de contestation et confronte la communication officielle à la voix des témoins.

Par Claude Bouchet

Deux ans d’enquête et de prises de vue

Il a fallu à Samuel Bollendorff et Olivia Colo deux ans d’enquête pour recenser chacune des immolations survenues en France depuis 2011, retrouver les témoins, écouter les proches et collègues. Au final, ils ont choisi de porter leurs regards sur 7 histoires, à commencer par celle de Rémy Louvradoux qui, alors qu’il était chargé de la prévention contre les suicides à France Télécom /Orange, a décidé de s’immoler sur son lieu de travail.

Une approche artistique inédite : une histoire à deux voix

L’interface à double voix du documentaire donne à entendre les témoignages exceptionnels qu’adressent ces hommes et ces femmes à la collectivité et propose d’y confronter les réactions des institutions du pays et le déni de la portée contestataire de ces actes. Reprenant les enregistrements d’un sismographe, les discours se dessinent simultanément sur un rouleau de papier défilant.

A tout moment l’internaute peut cliquer sur la courbe de son choix pour dévoiler l’image associée à ces paroles. Il fraye ainsi son propre chemin sur le sens de cette confrontation des discours.
l'Interface du web doc / © France TV
l'Interface du web doc / © France TV

La voix de Philippe Torreton

La plupart des personnes immolées sont décédées et ont parfois laissé des messages derrière elles. Philippe Torreton leur à prêté sa voix, en particulier pour faire entendre celles de Rémy Louvradoux et Djamal Chaar.

Les sept cas d’immolation

Rémy Louvradoux était préventeur chez France Télécom / Orange et s’occupait de la prévention des suicides au
sein de l’agence de Mérignac. Il s’est immolé le 26 avril 2011 sur le parking de l’entreprise.

Joseph Kebaha s’est immolé le 6 avril 2012 devant la résidence sociale Aralis à Saint-Priest.

Jean-Louis Cuscusa s’est immolé le 8 août 2012 devant la Caisse d’Allocations Familiales de Mantes-la-Jolie.

Djamal Chaar s’est immolé le 13 février 2013 devant un Pôle Emploi à Nantes.

Manuel Gongora, agent de propreté du Grand Lyon, s’est immolé le 19 juillet 2012 sur son lieu de travail à Vénissieux quelques semaines après la tentative d’un de ses collègues sur le même lieu de travail.

Lise Bonnafous, professeur de mathématiques, le 13 octobre 2011 dans la cour du lycée Jean Moulin à Béziers. 

E.C. cadre chez GDF Suez, le 14 mai 2011 sur une route communale à Saint-Clair-du-Rhône. Il a survécu et accepte de nous raconter les raisons de son acte : « Ils n’ont rien compris à mon geste, ils m’ont dit que j’avais pris une année sabbatique. Rien n’a changé, c’est même pire. C’est du gâchis. »

Le crédit de ce web doc

Auteurs et réalisateurs : Samuel Bolledorff et Olivia Colo
Coproduction : francetv nouvelles écritures et Honkytonk Films
En partenariat avec : Francetv info, Le Monde, CNC, MEDIA

A lire aussi

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus