STX Saint-Nazaire : Brittany Ferries commande le plus grand ferry au gaz naturel jamais construit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis
Depuis ce mercredi 6 mai, les ferries ne peuvent plus quitter Ouistreham , ni même accoster.
Depuis ce mercredi 6 mai, les ferries ne peuvent plus quitter Ouistreham , ni même accoster. © Damien Meyer / AFP

Le plus grand ferry au monde propulsé au gaz naturel liquéfié GNL sera construit à Saint-Nazaire ont annoncé le chantier naval STX et la compagnie maritime française Brittany Ferries

Ce ferry de nouvelle génération est issu du programme de recherche Pégasis, pour power efficient gaz innovative ship, répondant aux demandes de l'Union Européenne de produire des navires plus respectueux de l'environnement. Le futur ferry mesurera 210 mètres de longueur pour 34 en largeur, il est prévu de pouvoir embarquer 650 voitures et 60 camions sur 2500 mètres de roulage. 2450 passagers pourront prendre place à son bor, où ils disposeront de 675 cabines.

Le choix de propulser le navire avec du combustible gaz au lieu du fuel lourd n'altérera pas sa vitesse de croisière, 25 nœuds, c'est du côté du dimensionnement des soutes que les choses diffèrent, le gaz occupe 4 fois plus de place que le fuel à autonomie équivalente.

Pour STX ce ferry "propre" représente 2.6 millions d'heures de travail, et une commande 270 millions d'euros. La livraison est prévue à l'automne 2016.
Un ferry sans souffre
Brittany Ferries est la marque commerciale de la compagnie maritime française Bretagne Angleterre Irlande (BAI) basée à Roscoff dans le Finistère, forte de 2500 salariés dont 1700 marins, elle vient de fêter ses 40 ans. Avec ce nouveau ferry elle compte réduire sa facture énergétique et se conformer à la réglementation européenne qui obligera en 2015 les compagnies maritimes à réduire leurs émissions de dioxyde de soufre, SO2.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.