Notre-Dame-des-Landes : le triton crêté et le campagnol amphibie vont-ils déplacer les opposants ?

Le bestiaire de la manifestation se prépare / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Le bestiaire de la manifestation se prépare / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Samedi à Nantes, les opposants à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes battent le rappel pour relancer leur opposition après la publication des arrêtés préfectoraux de protection de la faune et de la flore, autorisant la reprise des travaux. 3 questions autour de la manif.

Par Xavier Collombier

Le campagnol dernier recours ?

Le Préfet de région a signé les arrêtés de protection de la faune et de la flore du site du futur aéroport du Grand-Ouest en décembre dernier. Dans les faits il ne reste plus aux autorités qu'à programmer le déménagement de 4 espèces  : le flûteau nageant, le triton marbré, le triton crêté,  et le grand capricorne.
Officiellement donc, les travaux peuvent reprendre à tout moment après un long moratoire, de réflexion et de "dialogue" autour du dossier après les heurts de la fin de 2012 lors de l'opération d'évacuation César.
Un petit campagnol fait encore de la résistance. La survie d' Arvicola sapidus ou du campagnole amphibie, le petit rat d'eau comme Monsieur tout le monde le nomme, pourrait être l'ultime recours juridique pour bloquer à nouveau les travaux. Dans la région, nous nous souvenons tous du fameux scarabée Pic Prune qui en 1998 eu la capacité de barrer un temps la route de l'autoroute Le Mans-Tours et de voir un moratoire décrété jusqu'au tracé d'un nouvel itinéraire.
Un tel scénario fait rêver de nombreux opposants. 48 heures avant la manifestation nationale programmée à Nantes, la presse était invitée à découvrir sur la Zad (Zone d'aménagement différé, ou Zone à défendre), un atelier de masques. Masques à l'effigie des espèces à protéger sur le site de Notre-Dame-des-Landes.
L'atelier bestiaire à la Vache rit / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
L'atelier bestiaire à la Vache rit / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Les opposants, combien de divisions ?

C'est la grande question autour de la manifestation de samedi à Nantes. Combien seront les manifestants ? Les plus grandes manifestations à Nantes ces dix dernières années ont dépassé deux fois seulement les 40 000 manifestants, la manif contre la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle de 2002 et les manifestations contre la réforme des retraites en 2002. Notre-Dame-des-Landes a été le théâtre en novembre 2012 -juste avant l'opération César, d'une mobilisation sur place dans le bocage de plus de 35000 personnes pour ce que les activistes avait nommé la "reconquête", c'est à ce jour la plus forte mobilisation des opposants. Jamais à Nantes, le projet de l'aéroport du Grand-Ouest n'a atteint de tels chiffres. Les dépasser serait un succès indéniable pour ceux qui disent non à l'aéroport.

Quel parcours pour la manifestation de samedi ?

Ce contenu n'est plus disponible

La manifestation débute à 13 h devant la Préfecture, pour se disperser aux abords du quai de la Fosse. Cet après-midi, la Préfecture n'a pas validé l'itinéraire proposé par les organisateurs; "l’itinéraire envisagé ne présentait pas les garanties nécessaires pour l'ordre public et la sécurité de la manifestation" précise un communiqué. "Un arrêté préfectoral en cours de signature va préciser les mesures d’interdiction et le périmètre des secteurs concernés. Elles visent à garantir l’exercice du droit de manifester sans risque pour les personnes, ni pour les biens, et à préserver au mieux les activités du samedi dans les quartiers commerçants de Nantes." concluent les autorités.

Certains activistes auront samedi le visage des espèces à protéger sur le site de Notre-Dame-Des-Landes. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP plus photo DR et Dimier/MAXPPP/ montage http://pixlr.com
Certains activistes auront samedi le visage des espèces à protéger sur le site de Notre-Dame-Des-Landes. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP plus photo DR et Dimier/MAXPPP/ montage http://pixlr.com



A lire aussi

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus