Notre-Dame-des-Landes : 5 casseurs devant le tribunal correctionnel de Nantes

La petite Hollande samedi après-midi / © Frank Dubray / MAXPPP
La petite Hollande samedi après-midi / © Frank Dubray / MAXPPP

En comparution immédiate, à 14h ce lundi, 5 personnes sont jugées devant le tribunal correctionnel.

Par Xavier Collombier

5 prévenus

5 personnes arrêtées samedi en marge de la manifestation contre la construction de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes à Nantes, comparaissent en début d'après-midi devant le tribunal correctionnel. Elles seront tous jugées pour "violence sur agent ayant autorité", un prévenu est accusé également de "port d'arme". 
Les peines de prison prévues vont jusqu'à 5 ans de prison.

Blessés côté manifestants

Côté manifestants, faute d'avoir un décompte global des blessés, le site des zadistes (Zad nadir), les radicaux installés sur la zone de construction de l'aéroport, évoquait dimanche "au moins quatre" personnes prises en charge par les pompiers. Leur "équipe médicale" parle au total d'"une cinquantaine de blessés", allant des "hématomes" au "doigt cassé".

Un manifestant aurait perdu un oeil durant cette manifestation, selon ce même site. Sur Mediapart ce matin, Quentin raconte son accident.
Avec AFP


A lire aussi

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus