La Chapelle-sur-Erdre : Jeannette Chiron couronnée reine du soleil

 Jeannette Chiron, lauréatte du Prix Terre de Femmes 2014, pour son action en faveur des femmes et de l'environnement devant un cuiseur solaire / © Antoine Ropert
Jeannette Chiron, lauréatte du Prix Terre de Femmes 2014, pour son action en faveur des femmes et de l'environnement devant un cuiseur solaire / © Antoine Ropert

Jeannette Chiron cuisine avec le soleil, elle a créé l'association Bolivia Inti, connue à Nantes et surtout en Bolivie pour son action en faveur du développement de l'usage de l'énergie solaire au quotidien, la Fondation Y Rocher vient de couronner l'engagement d'une vie

Par Christophe Turgis

Jeannette Chiron, membre fondatrice de l’association nantaise Bolivia Inti – Sud Soleil a obtenu le 1er Prix de Terre de Femmes qui lui a été remis à l'Institut de France à Paris par la représentante d’ONU Femmes.

Pour Julien Bouron, Président de l’association de solidarité internationale, "cette récompense distingue l’implication indéfectible de Jeannette Chiron dans ses engagements qui contribuent à la préservation de l’environnement et à l’amélioration des conditions des femmes des Pays du Sud". De plus, ajoute-t-il, "ce prix, d'une valeur de 10 000 euros, sera affecté à l'association pour un projet de construction de cuiseurs solaires au profit de 500 familles démunies en Bolivie".
"C’est une fierté pour l’association et une reconnaissance de l’engagement en faveur de la parité de l’association où 66% des membres du Conseil d’Administration sont des femmes" ajoute Armelle Blouin, membre du Bureau de Bolivia Inti – Sud Soleil.


Santé et environnement préservés

Avec Robert son mari, Jeannette Chiron a voulu faire la preuve que l'on peut réduire considérablement sa consommation d'énergie. "Un petit bidon bien isolé et 3 morceaux de bois permet de chauffer un litre d'eau sans plus d'effort" précise Robert qui ajoute, "on a tout de suite une très haute température qui peut atteindre 400°. Et on consomme cinq fois moins de combustible qu'avec un feu traditionnel". Pas mal pour griller des saucisses !
Et puis, la cuisson solaire ne rejette pas de CO² : "mieux, ajoute Jeannette, la cuisson à basse température est recommandée du point de vue diététique, pour mieux conserver les vitamines, les protéines..."


Agir local, penser global

Bolivia Inti - Sud Soleil regroupe 200 bénévoles actifs et compte plus de 2000 adhérents. L'association agit essentiellement en Bolivie, Pérou, Colombie, avec plus de 6 000 cuiseurs solaires installés mais aussi en Afrique. Outre le développement de fours solaires en auto-construction pour la cuisson des aliments, l'association développe également des systèmes de chauffe eau solaire pour la production d'eau chaude sanitaire, ou le chauffage des logements.

L'action de l'association Bolivia Inti pour le développement de la cuisson des aliments avec des fours solaire / © Bolivia Inti - Sud Soleil
L'action de l'association Bolivia Inti pour le développement de la cuisson des aliments avec des fours solaire / © Bolivia Inti - Sud Soleil

 

Le Prix Terre de Femmes

La Fondation Yves Rocher a créé le Prix Terre de Femmes en 2001. A travers ce prix, La Fondation souhaite mettre à l'honneur des femmes qui agissent en faveur de l'environnement au quotidien. Aujourd'hui, ce prix a récompensé plus de 300 femmes du monde entier, dans 15 pays différents.

Sur le même sujet

Les + Lus