• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Bonnets Rouges : après l'écotaxe, la fin des Pays de la Loire

Les Bonnets Rouges ici à Morlaix lors des Etats Généraux du mouvement en mars. / © FRANCOIS DESTOC / MAXPPP
Les Bonnets Rouges ici à Morlaix lors des Etats Généraux du mouvement en mars. / © FRANCOIS DESTOC / MAXPPP

Ce week-end, les Bonnets Rouges font du sitting sur les ponts pour préparer leur manifestation du 19 avril à Nantes pour la "réunification" de la Bretagne et contre une grande région Ouest.

Par Xavier Collombier

Manifestation pour une Bretagne réunifiée

Samedi prochain, les Bonnets Rouges défileront  à Nantes pour défendre l'une de leur revendication : la réunification des 5 départements "historiquement" bretons.

Le projet de redécoupage des régions annoncé par le premier ministre français, Manuel Valls, conforte la volonté du Collectif de voir la Bretagne réunifiée le plus rapidement possible. Cette réunification attendue depuis tant d’années par une large majorité des habitants des cinq départements bretons permettra, notamment, un meilleur aménagement du territoire au service du développement économique, social et culturel de l’ensemble de la Bretagne.


En attendant aujourd'hui, de 10 h à 17h le collectif veut occuper une majorité des ponts routiers de la région drapeaux d'hermine Gwenn-ha-du sous le bras et banderoles déployées pour préparer à la manif.

Pas question d'une région Grand Ouest



Pas question pour les Bonnets Rouges d'une fusion de la Bretagne avec les Pays de la Loire, dans toute leur entité, un scénario privilégié par le président de la région Pays de la Loire Jacques Auxiette. Le gouvernement, si l'on en croit les révélations du magazine Challenge, pencherait plus pour un démentélement de la région ligérienne. 

A lire aussi

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus