• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Châteaubriant : les ABRF en liquidation judiciaire

Les salariés des ABRF lors d'une précédente manifestation en 2012 / © Christophe Amourioux
Les salariés des ABRF lors d'une précédente manifestation en 2012 / © Christophe Amourioux

Les deux filiales de l'équipementier ferroviaire AORF, Ateliers Bretons de réalisation ferroviaire Industries (ABRFI), à Châteaubriant (Loire-Atlantique), et SDH Ferroviaire à Saint-Denis de l'Hôtel (Loiret) ont été placées lundi en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce d'Orléans

Par Christophe Turgis

Ces entreprises, spécialisées dans la construction et la maintenance de wagons de fret, emploient environ 150 salariés à elles deux. Les juges ont autorisé la poursuite d'activité d'ABRFI jusqu'au 23 mai et celle de SDH Ferroviaire jusqu'au 11 juillet.
"J'espère que cette décision va permettre la reprise de ces sociétés par des investisseurs pour préserver les sites et le maximum d'emplois", a déclaré le PDG Eric Vinassac à l'issue de l'audience.
Les deux sociétés avaient déjà été placées en redressement judiciaire il y a un an, avec à la clé un passif de l'ordre de 26 millions d'euros. Elles en étaient sorties en septembre dans le cadre d'un plan de continuation, une solution qui s'était imposée par défaut, faute d'avoir alors trouvé un repreneur.

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus