Nantes, Le Mans : ils disent "Non au Front National"

Baptisées "marches citoyennes contre le F-Haine", ces manifestations ont été organisées par les syndicats étudiants et lycéens Unef, UNL et Fidl. 

De jeunes manifestants contre l'extrême droite ce jeudi 29 mai
De jeunes manifestants contre l'extrême droite ce jeudi 29 mai © PATRICK HERTZOG / AFP
Ces initiatives surviennent après le lancement d'une page Facebook à Marseille, au lendemain des élections européennes qui ont vu notamment le Front National arriver en tête en France.


Nantes

Un cortège fort d'environ 500 personnes a tenté d'approcher la permanence du FN, rebroussant chemin devant une quinzaine de CRS qui protégeaient le local. Auparavant, les manifestants s'étaient retrouvés au pied du Théâtre Graslin


Le Mans

200 personnes se sont rassemblées Place de la République. Le responsable local de SOS Racisme Rémi Marchand s'exprime au micro de notre confrère du Maine Libre :

Plus spontanées, d'autres manifestations avaient déjà été organisées dans la semaine rassemblant des centaines de personnes, comme à Lille, Angers, Nantes ou Brest. De récents sondages ont montré qu'une part importante des jeunes les moins diplômés avaient choisi aux européennes soit de s'abstenir, soit de voter pour le FN.

Avec AFP
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique rassemblement national