• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Châteaubriant : deux mises en examen chez Castel Viandes

Castel Viandes est une entreprise familiale située à Châteaubriant / © Joël Le Gall - MaxPPP
Castel Viandes est une entreprise familiale située à Châteaubriant / © Joël Le Gall - MaxPPP

Deux dirigeants de la société Castel Viandes ont été mis en examen pour "tromperie aggravée". Ces mises en examen interviennent dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en 2008.

Par Fabienne Béranger

Dans cette affaire, deux autres mises en examen devraient avoir lieu dans les prochains jours/

Ces mises en examen interviennent dans le cadre de l'information judiciaire ouverte en octobre 2013 à la suite des révélations d'un ex-cadre de la société licencié en 2008. Selon lui Castel Viandes avait à l'époque délibérément vendu de la viande avariée, par le biais de la technique de la "remballe" notamment.

Le PDG de la société familiale, Joseph Viol, et la responsable qualité du groupe basé à Châteaubriant (Loire-Atlantique), ont été mis en examen la semaine dernière pour "tromperie sur la qualité substantielle de la marchandise" et pour "tromperie aggravée par un risque pour la santé de l'homme ou de l'animal", a indiqué Pierre Lecat, adjoiny au procureur de Nantes, en charge de l'affaire.

L'ingénieur responsable de la production et la société Castel Viandes, en tant que personne morale, doivent également être mis en examen dans les prochains jours.

Les accusations de l'ex-cadre de Castel Viandes avaient été rendues publiques début 2013, en plein scandale des "lasagnes au cheval" impliquant la société Spanghero et avaient conduit les groupes de restauration Flunch et McDonald's à suspendre leurs approvisionnements.
McDonald's France avait toutefois assuré par la suite n'avoir détecté "aucune anomalie" dans les lots en provenance de l'entreprise.

Castel Viandes avait alors parlé de "dénonciation calomnieuse" mais l'enquête, au cours de laquelle une importante perquisition a été effectuée, a accrédité les allégations de l'ex-cadre, selon le parquet.

Créé en 1963, Castel Viandes emploie 300 salariés et affiche un chiffre d'affaires prévisionnel de 102 millions d'euros pour 2013, selon son site internet.

Source AFP

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus