Airbus A319, pilote endormi : quand 56% des pilotes britanniques avouent avoir déjà fait une sieste en vol

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
Y'a-t-il toujours un pilote dans l'avion ?
Y'a-t-il toujours un pilote dans l'avion ? © IP3 PRESS/MAXPPP

Après l'affaire de l'Airbus A319 passant au-dessus de Nantes sans répondre aux contrôleurs aériens, il ressort que ce n'est pas la première fois qu'un avion se passe quelques instants des services de son pilote.

L'étude date de septembre 2013 mais reste d'actualité. Publiée par l'Association britannique des pilotes de ligne, elle révèle que plus de la moitié des pilotes britanniques se sont déjà endormis dans leur cabine. Encore moins rassurant, 29% d'entre eux ont constaté à leur réveil que leur copilote dormait aussi.

43% des pilotes interrogés estiment également que leurs compétences ont été compromises au moins une fois par mois au cours des six mois précédents à cause de la fatigue. Près de la moitié des pilotes (49%) juge que la fatigue est la principale menace pesant sur la sécurité aérienne, un facteur trois fois plus important que toute autre menace, selon un sondage réalisé auprès de 500 pilotes de ligne par l'institut ComRes.


Un niveau de fatigue quatre fois supérieur à la limite d'alcool autorisée pour le vol

Le 9 octobre 2013, la Commission Européenne a adopté un texte qui allonge le temps de travail des personnels aériens. Ce texte préconise notamment que les personnels navigants travaillent en continu dix-sept heures, sans pause ni repos à bord, et, par accumulation des périodes travaillées et des périodes de stand-by, peuvent rester éveillés jusqu’à vingt-deux heures d’affilée. Les pilotes souhaitaient que le temps de vol additionné des périodes de stand-by ne dépassent pas 18 heures. Selon l'étude de l'Association britannique des pilotes de ligne, cela entraîne "un niveau de fatigue quatre fois supérieur à la limite d'alcool autorisée pour le vol."

En octobre 2012, Yves Deshayes, président du SNPL (Syndicat National des Pilotes de ligne) estimait que "la fatigue porte atteinte au jugement et à la capacité des équipages à réagir directement avec d’éventuelles conséquences désastreuses."

Une autre étude, celle de nos confrères norvégiens NRK réalisée en 2011, révèle que 52% des pilotes norvégiens se sont également déjà endormis aux commandes de leur avion.

L'A319 silencieux au-dessus de Nantes, un cas loin d'être isolé

En 2008, le quotidien "Times of India" rapportait qu'un avion de la compagnie publique indienne Air India avait raté sa destination, Bombay, parce que les deux pilotes s'étaient assoupis.

En octobre 2009, un avion de Northwest Airlines qui reliait mercredi San Diego en Californie à Minneapolis dans le Minnesota dépassait sa destination de 240 km car les pilotes étaient absorbés par une "discussion animée", selon le Bureau de la sécurité des transports américain.

L'affaire de l'Airbus A319 silencieux au-dessus de Nantes date de juin dernier. Ce sont nos confrères belges qui l'ont révélé mardi.

Vos réactions sur Facebook sur l'A319 intercepté par un Rafale

Beaucoup d'entre vous ont réagi sur le ton de l'humour comme Raymond Chatelain "Bien bu, bien mangé", Ben Fox "Au moins il était frais pour l'atterrissage !"  ou Xavier Vereecken "Halo Tintin ici Haddock réveillez-vous, vous survolez Nantes mille sabords".
Aurélien Billard note que cela s'est passé "comme par hasard au-dessus de Nantes...".







En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.