Les Nantais Yoann et Vehlmann signent une nouvelle aventure de Spirou et Fantasio : "Le groom de Sniper Alley"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Guillaud

C'est la cinquante-quatrième aventure de Spirou et Fantasio, la quatrième signée par Yoann et Vehlmann. Et cette fois, nous partons à la recherche d'un trésor perdu dans un pays ravagé par la guerre, l'Aswana. Une fiction ancrée dans un contexte qui a tout du réel...

L'Aswana n'existe pas ! Tapez ce nom sur n'importe quel moteur de recherche et vous n'obtiendrez pour réponse qu'un modèle de tapis oriental. Fabien Vehlmann et Yoann ont tout simplement inventé ce pays pour les besoins de cette nouvelle aventure. Un nom inventé, certes, mais pas totalement sorti de nulle part.
Ruiné par des années de guerre, soumis aux violences de groupes "aljâfistes", l'Aswana doit encore supporter une intervention militaire alliée, des Américains, Français et Belges plus intéressés par les gisements de minéraux indispensables à la construction des appareils high-tech - tiens donc - que par le bien-être des populations locales. A ce point de l'histoire, on pense bien évidemment à l'Afghanistan, à la Libye ou plus encore à l'Irak. 
Et on en est pas loin. Mais que vient faire le célèbre groom dans ce pays en guerre me direz-vous ? Une chasse au trésor. Imaginez-vous que Don Contralto, un mafieux en prison pour les 634 prochaines années s'est reconverti dans l'archéologie, histoire de passer le temps. Et depuis sa cellule, le vieil homme aurait retrouvé trace du légendaire trésor d'Alexandrie. Il se trouverait au coeur de l'Aswana. Une fâcheuse histoire de créance désigne Spirou et son acolyte Fantasio comme les hommes de la situation. Direction Bensama, la capitale du pays...
Le séjour ne sera pas franchement de tout repos. Du pur Indiana Jones ! A peine les pieds posés sur le sol aswanais, nos deux héros, toujours accompagnés de l'écureuil Spip, devront se glisser entre les balles ennemies sur la Sniper Alley locale, éviter les attentats, les fous furieux de tous poils, résoudre au passage quelques énigmes, survivre à un couloir de haches les contraignant à une démarche semi-sinusoïdale alternée, franchir un gouffre de courant d'air ascendant, lutter contre des illusions optiques et des visions hallucinogènes... Oui c'est beaucoup pour un seul homme, même deux, mais n'est pas Indiana Jones - ou Spirou - qui veut.

Notre groom national est un héros, un super-héros même, capable un jour d'affronter le monde nébuleux de la finance internationale ("Dans les griffes de la Vipère") et le lendemain de secourir le patrimoine de l'humanité.
"Le groom de Sniper alley" est un album relevé. Il nous ramène à l'époque de "La Frousse aux trousses" et de "La Vallée des Bannis", deux albums réalisés par le tandem Tome & Janry à la fin des années 80. Beaucoup d'action, de dangers, d'énergie, de l'Aventure avec un grand A , de l'humour avec un grand H, et le retour de quelques personnages bien connus des lecteurs comme Don Cortizone mais aussi G... non... shut... même sous la torture... non rien de rien, je ne dirai rien m'enfin !

Retrouvez toute l'actualité BD sur notre blog dédié et sur twitter (@ericguillaud)