Nantes : Manuel Valls annonce la création d'emplois dans l'éolien offshore

Éolien offshore, le Premier ministre lors de l'inauguration de l'usine Alstom à Saint-Nazaire, Manuel Valls y annonce la création de 300 emplois plus 250 au siège de GE Alstom à Nantes / © Georges Gobet / AFP
Éolien offshore, le Premier ministre lors de l'inauguration de l'usine Alstom à Saint-Nazaire, Manuel Valls y annonce la création de 300 emplois plus 250 au siège de GE Alstom à Nantes / © Georges Gobet / AFP

300 emplois à Saint-Nazaire / Montoir-de-Bretagne  dans la nouvelle usine Alstom de fabrication des éoliennes, 250 en recherche et développement à Nantes au nouveau siège de GE Alstom, en inaugurant cette nouvelle usine, le Premier ministre a souligné l'importance des énergies renouvelables pour l'emploi

Par Christophe Turgis

Manuel Valls a inauguré le site de construction d'éoliennes en mer d'Alstom, à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), près de Saint-Nazaire, la première
usine ouverte par le groupe industriel français dans l'Hexagone depuis près de 30 ans.

Le Premier ministre était notamment accompagné du PDG d'Alstom, Patrick Kron, et du nouveau patron d'EDF, Jean-Bernard Lévy - les deux groupes sont alliés pour construire trois des six futurs grands parcs d'éolien offshore français, un investissement estimé à 6 milliards d'euros. La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, et son secrétaire d'État, Alain Vidalies, étaient également présents.
L'usine, où la production doit débuter en février 2015, assemblera les générateurs et les nacelles des éoliennes marines Haliade (6 mégawatts) d'Alstom. Les mâts et les pales seront eux produits sur le site de Cherbourg, lui aussi en cours d'aménagement.

M. Valls en a profité pour évoquer la prise de contrôle de la branche énergie d'Alstom par l'américain General Electric (GE), en cours de finalisation. Celle-ci prévoit de créer une coentreprise à 50-50 entre GE et Alstom dans les énergies renouvelables et de faire de Nantes le siège mondial des énergies marines renouvelables au sein de GE. "L'alliance avec General Electric avance bien, conformément aux engagements pris en juin", a affirmé le Premier ministre dans un discours prononcé dans l'immense hangar qui abrite la nouvelle usine.

Outre les quelque 300 emplois directs créés par Alstom sur le nouveau site de Saint-Nazaire, quelque 250 emplois de recherche et développement doivent être implantés sur le site GE-Alstom de Nantes, a-t-il souligné.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus