• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Loire-Atlantique : des singes nés dans un zoo du département retrouvés dans un laboratoire de recherche

Les singes Rhésus, ici un petit albinos font l'objet de trafics pour alimenter parfois des laboratoires de recherche scientifique / © Liu Junfeng / Maxppp
Les singes Rhésus, ici un petit albinos font l'objet de trafics pour alimenter parfois des laboratoires de recherche scientifique / © Liu Junfeng / Maxppp

L'association One Voice a retrouvé dans le laboratoire de recherche Max Planck Institute en Allemagne des macaques de type Rhésus qui seraient nés en Loire-Atlantique, dans un élevage privé à La Remaudière

Par Christophe Turgis

L'association One Voice ne travaille pas en solitaire, elle relaie les travaux de l'association British union for the abolition of vivisection en Grande-Bretagne, et l'association Soko-Tierschutz en Allemagne. Ce sont nos confrères de reporterre.net qui publient une pétition pour faire cesser ces expérimentations. Ces singes, qui ont pu être filmés, ont fait l'objet d'expérimentations de type trépanation. Sur les 7 singes provenant de Loire-Atlantique, 2 seraient nés chez Planète Sauvage à Port-Saint-Père, les 5 autres seraient nés chez Savane Nature un élevage situé à la Remaudière.

Les deux entreprises ont en commun d'avoir été créées par Dany Laurent, ancien maire de la commune de La Remaudière décédé il y a quelques semaines. On lui doit la création du zoo de la Boissière-du-Doré, puis de Planète Sauvage, parc animalier qui a depuis sa création changé plusieurs fois de propriétaire. L'actuel directeur de Planète Sauvage dément toute vente d'animaux depuis 2005.

Pour Savane Nature c'est plus compliqué. L'entreprise a déposé le bilan en 2013 et son directeur étant décédé, c'est sa veuve qui expédie les affaires courantes. Elle réfute toute vente d'animaux à des laboratoires. Par ailleurs le fils de Dany Laurent, directeur du zoo de la Boissière-du-Doré indique que son père aurait donné ces macaques à un maison de retraite pour singes !

L'entreprise Savane Nature présentait tous les agréments requis dans des locaux récents. Et rien ne permet pour l'instant de dire que les singes qui y vivaient ont été vendus directement à un laboratoire pratiquant des expérimentations sur les animaux.


Le reportage d'Olivier Quentin et Vincent Raynal


Loire-Atlantique : des singes Rhésus vendus à un laboratoire de recherche
One Voice association de défense des animaux dénonce l'utilisation de singes Rhésus dans un laboratoire de recherche allemand, animaux nés en Loire-Atlantique

 

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus