• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers, Nantes : des sites internet piratés par des revendications djihadistes

© FB
© FB

À Angers le site internet de la radio associative Radio G a été piraté, à Nantes c'est le site web de la paroisse Notre-Dame sur lequel on pouvait voir ce matin un appel au djihad

Par Christophe Turgis

Le site de la radio locale angevine est toujours indisponible depuis que les animateurs de la station ont découvert ce dimanche matin que la page d'accueil avait été piratée.

À Nantes, c'est la page web de la paroisse Notre-Dame qui a fait les frais des hackers qui sembleraient d'origine tunisienne. La direction diocésaine indique ne pas vouloir tomber dans la psychose. Pour autant les responsables de la paroisse Notre-Dame semblent bien décidés à porter plainte.

C'est dans tous les cas le même groupe qui semble agir ainsi, comme c'était le cas pour le Mémorial pour la Paix à Caen, ou des entreprises en Bretagne, des paroisses à Toulouse. Sur la page d'accueil remplacée, apparaît un fond noir avec une inscription en arabe et une signature, "Fallaga Team". Signature prétendant incarner "la cyber résistance tunisienne".


Copie d'écran des sites web piratés à Nantes, Angers, Caen, Toulouse... / © dr
Copie d'écran des sites web piratés à Nantes, Angers, Caen, Toulouse... / © dr

 

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus