• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : fallait-il faire interdire l'Apôtre ?

L'Apôtre, le film de Cheyenne Carron a été déprogrammé à Nantes à la demande des services du ministère de l'Intérieur / © cheyennecarron.com
L'Apôtre, le film de Cheyenne Carron a été déprogrammé à Nantes à la demande des services du ministère de l'Intérieur / © cheyennecarron.com

Le film l'Apôtre a été déprogrammé à la demande de la DGSI, (Direction Générale de la Sécurité Intérieure), le film devait être diffusé salle Bretagne dans un quartier nantais de tradition catholique

Par Christophe Turgis

La fédération des associations catholiques de Loire-Atlantique avait programmé l'Apôtre vendredi 23 janvier salle Bretagne à Nantes en présence de sa réalisatrice Cheyenne Carron. L'histoire : "Akim, jeune musulman appelé à devenir imam, voit son identité bouleversée alors qu'il est touché par l'amour du Christ... Dans un chaos familial qui l'oppose à son frère, Akim tentera de se faire accepter par les siens". Tout allait bien jusqu'à ce que la DGSI demande la déprogrammation du film par mesure de sécurité. Le film pourrait être perçu comme une provocation par la communauté musulmane selon les service de sécurité.

 

Une déprogrammation contestée

Croyante, Cheyenne Carron ne cache pas sa déception sur Twitter.


 



 





Les catholiques ne cachent pas leur amertume.





 


Voir la bande annonce de l'Apôtre

apotre cheyenne carron
Bande annonce du film l'Apôtre de Cheyenne Carron


 

 

Sur le même sujet

artOtech à Saint-Nazaire avec Ninon Brétécher, comédienne et metteure en scène

Les + Lus