Nantes : le Chili demande l'extradition d'une Nantaise accusée de meurtre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Bouchet
Le gouvernement a réitéré dimanche son intérêt pour extradé Marie Emmanuelle Verhoeven
Le gouvernement a réitéré dimanche son intérêt pour extradé Marie Emmanuelle Verhoeven © France 3

New-Dehli, Nantes et le Chili, trois points du globe reliés par une même histoire. Celle d'une nantaise de 55 ans, Marie-Emmanuelle Verhoeven, qui vient d'être arrêtée en Inde. Le Chili demande son extradition. Elle est soupçonnée d'avoir participé à l'attentat d'un sénateur chilien en 1991.

Notre reportage en vidéo

durée de la vidéo: 00 min 53
Demande d'extradition pour Marie-Emmanuelle Verhoeven
C'est dans le nord de l'Inde, à New Dehli que se joue un nouvel épisode judiciaire  pour Marie Emmanuelle Verhoeven. Cette nantaise fait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Elle aurait appartenu au mouvement du Front patriotique Manuel Rodriguez, le FPMR. Une organisation à l'origine de l'assassinat du sénateur chilien Jaime Guzman. Un homme politique d'extrême droite, proche d'Augusto Pinochet. Et considéré comme l'idéologue du régime militaire chilien.

C'était en 1991. Le juge en charge de l'affaire présente Marie-Emmanuelle Verhoeven comme le cerveau de l'assassinat. Il réclame son extradition vers le Chili. La Justice indienne doit examiner cette demande aujourd'hui. Il y a un peu plus d'un an, la Nantaise avait été arrêtée en Allemagne, et remise en liberté au bout de quelques jours.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.