Cet article date de plus de 6 ans

Périphérique nantais : un dispositif de régulation du trafic expérimenté

Quatre bretelles d’accès du périphérique extérieur seront équipées de feux tricolores dit "intelligents". Leur but : "maîtriser le volume et le rythme des entrées sur la voie rapide, afin de limiter les bouchons".
Des capteurs installés sur la chaussée permettront au dispositif expérimental d'évaluer le niveau de saturation du périph' et donc de maîtriser le flux des véhicules entrants : "Quand le flux se densifie, le système réagit, le feu passe au rouge et les voitures sont arrêtées sur la bretelle" d'entrée, précise Nantes Métropole et la Région, partenaires sur cette expérience.

Le dispositif sera testé dès le mois de mars sur les bretelles d'accès des portes d’Armor, d’Atlantis, de Saint-Herblain et de l’Estuaire, en amont du pont de Cheviré. Ce système a déjà fait ses preuves sur le périph' bordelais mais aussi à Paris, aux Etats-Unis, en Allemagne et aux Pays-Bas.

100 000 véhicules transitent chaque jour par le périphérique nantais long de 42 kms. Afin de mieux fluidifier la circulation sur cet anneau, des travaux de réaménagement sont également envisagés par les collectivités territoriales en charge de la gestion du périph'.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation sécurité routière