• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : le groupe Western en selle pour une chevauchée fantastique

© Michael Parque
© Michael Parque

Quand un French Cowboy élevé au rock croise le chemin de trois musiciens de jazz nantais, membres actifs du collectif 1name4acrew, ça donne le groupe Western et un album éponyme qui bouscule les genres et les codes. Rencontre...

Par Eric Guillaud

Leur collaboration ne date pas d'hier soir. Le chanteur et guitariste des French Cowboy, Federico Pellegrini, ex membre du groupe The Little Rabbits, s'est déjà invité par le passé dans quelques explorations sonores de Western Trio, groupe de jazz réunissant Jean-Jacques Bécam, Laurent Hilairet et Fabrice L'houtellier. 

Trois petits tours et puis se retrouvent. En juillet 2013, les Western Trio enregistrent une douzaine d'instrumentaux et les confient à Federico Pellegrini avec la mission d'en faire des chansons.

Un coup de lasso magique plus tard, Western Trio devient un quatuor et dégaine un album neuf titres disponible à partir du 30 mars en version numérique et CD. Neuf titres qui sonnent très rock, un peu jazz, avec des touches electro. Un univers musical en tout cas très original qui dévoile sa richesse au fil des écoutes.

Une telle association ne pouvait que titiller notre curiosité, tout autant que ce premier clip tout frais de ce matin qu'on vous fait découvrir en exlu ou presque. Interview...
WESTERN - "Money - Beat"- [Official Video Clip]

Western Trio d'un côté, French Cowboy de l'autre, maintenant Western... c'est le changement dans la continuité ou l'inverse ?

Jean-Jacques Bécam. C'est un glissement progressif et non prémédité, l'aboutissement de 2 ans de travail pour confectionner cet album qui sort le 30 mars. 
En 2013, nous avons lancé le projet un peu mégalo d'enregistrer un 2e double album de Western trio : Un disque instrumental en trio et l'autre avec la présence du chanteur des French cowboy, Federico Pellegrini, en tant qu'invité.
Le projet de départ a petit à petit évolué vers la naissance de Western – à quatre cette fois-ci. Laurent, Fabrice et moi - c'est à dire les trois musiciens de feu Western trio (clavier, batterie, guitare) - nous sommes laissé convaincre par les propositions de textes et mélodies de Federico.


Avec le recul d'un disque et de quelques concerts, voyez-vous le mariage de vos univers comme une évidence ?

J-J.B. En tous cas, ça a tout de suite fonctionné, dans l'échange artistique comme dans le relationnel entre le trio et Federico.
Il y a un vrai respect et une bienveillance mutuelle dans cette collaboration. Plus techniquement, le timbre de voix et l'univers des textes de Federico fonctionnent très bien avec les sons de Western.
Ce contenu n'est plus disponible

Alors Western, c'est pour la vie ?

J-J.B. Bien malin qui peut savoir comment va évoluer un groupe de musique, est-ce une rencontre éphémère ou une collaboration qui va s'inscrire dans le temps? Mais c'est bel et bien la fin de Western trio en tant que groupe instrumental. Fabrice, Laurent et moi avons pris conscience lors de l'enregistrement de ce disque, des limites de notre proposition uniquement instrumentale, La proposition de Western à quatre - avec la présence du chant - nous semble plus convaincante.

Avec des hauts et des bas comme dans le teaser ci-dessous ?

J-J.B. Ça c'est sûr, la vie d'un groupe n'est fait que de ça, et c'est dans le bas qu'on peut juger de la force d'un groupe pour avancer. Pour l'instant c'est un peu comme D'artagnan et les Trois Mousquetaires.
WESTERN - Debut album - épisode 2

A peine mariés et déjà parents, un beau bébé de 9 titres ? C'est toujours la même émotion la naissance d'un album ?

J-J.B. Oui, même si nous avons des attentes particulières sur celui-ci. Plus de deux années pour accoucher d'un disque (puisqu'on est dans la référence natale) c'est long. Parfois, on se demande si on est vraiment dans un projet de disque avec un objectif final clairement posé, ou si on est pas en train de faire joujou dans son coin pour se prouver qu'on est encore artiste. Et puis un jour, un label vous répond pour vous dire que la musique de Western lui plait et ça nous conforte dans notre travail.

on joue une musique aux sonorités larges avec des formats de morceaux parfois longs, des progressions lentes, ça peut cohabiter avec l'imaginaire américain, les grands espaces...


Pourquoi Western finalement ? Toujours la référence au cinéma, à l'Amérique ?

J-J.B. Oui c'est vrai, on arrivait pas à se séparer de ce mot et de l'imaginaire qu'il induit : on joue une musique aux sonorités larges avec des formats de morceaux parfois longs, des progressions lentes, ça peut cohabiter avec l'imaginaire américain, les grands espaces... Et puis il y a ce clin d'oeil au fait que nous sommes originaires de l'ouest … de la France.

Justement, si je vous dis Amérique, à quoi pensez-vous présentement là tout de suite instantanément ?

J-J.B. Joshua Tree


Et si je vous dis musique de film ?

J-J.B. Dead man de Jim Jarmush par Neil Young.

Rock, jazz, trip hop, pop... Où puis-je classer votre album sur mes étagères sans vous mettre en colère ?

J-J.B. Dans toutes et aucune d'entre elles. Autant classer par ordre alphabétique, à la fin donc pour nous. Ce sont toutes ces étiquettes qui pourraient nous mettre en colère, tout ça est archaïque, nous sommes dans une culture mondialisée et globale. La plupart des musiciens aujourd'hui se nourrissent d'une multitude d'influences.

Et aux côtés de quel(s) autre(s) musicien(s) de préférence ?

J-J.B. Blonde Redhead, King Crimson, Miles Davis electric, Talk talk fin de carrière, Radiohead, Philipp Glass, Nick Drake, Elvis Perkins, Portishead, Bay bear, Atomos 1...
Elvis Perkins - Hogus Pogus

Si je vous dis que votre album est quand même très pop rock, vous me frappez ?

J-J.B. Non, nous le revendiquons. Le son est rock, il y a de la guitare, des pédales d'effets, une batterie qui envoie.


Et si j'ajoute que c'est un disque qui se mérite, qui doit s'écouter plusieurs fois pour être vraiment apprécié ? C'est grave ?

J-J.B. Ce n'est pas grave du tout, bien au contraire, nous serions même flattés. Ça dénoterait des complexités et des subtilités dans l'écriture musicale. Et ça révélerait peut-être que la combinaison des neuf titres de l'album forme un tout plutôt inédit.

Quel groupe, titre ou musicien vous a précisément donné envie de faire de la musique ?

J-J.B. Je parle pour moi : l'écoute de l'album « Led Zeppelin 2 » en cours de musique au collège. Ça m'a paru incroyable comme proposition de la part de notre prof : faire l'analyse de « Whole lotta love » entre la flûte à bec et le chant chorale. Alors là Mr Bonicelle m'a surpris.

Votre coup de coeur du moment ?​

J-J.B. Le dernier album de Blonde Redhead : Barragàn. SNAP, un groupe de jazz contemporain Français de Paris inconnu du grand public et vu la semaine dernière au Pannonica dans le cadre de Collisions collectives.
Blonde Redhead - The One I Love (Official Video)

À quoi va ressembler votre agenda dans les mois à venir ?

J-J.B. Une petite tournée de printemps se met en place. C'est le début, certains programmateurs attendent de voir ce qui se trame. On peut imaginer que ça va vraiment partir à l'automne, en tout cas on l'espère et on est prêt!

Merci Jean-Jacques, merci Western

Propos recueillis par Eric Guillaud le 23 mars 2015

Western sera en concert au Pannonica à Nantes le samedi 28 mars. Toutes les infos du​ groupe ici



Sur le même sujet

toute l'actu musique

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus