Cet article date de plus de 5 ans

Élections départementales : la carte interactive des résultats du second tour en Mayenne

En Mayenne, Guillaume Garot ne sera pas le seul élu PS du département, le canton de l'Huisserie bascule à gauche, la droite gagne notamment les cantons de Laval et de Mayenne, jeudi 2 avril Olivier Richefou devrait en conserver la présidence

Olivier Richefou président du département de la Mayenne
Olivier Richefou président du département de la Mayenne © Maxppp
##fr3r_https_disabled##En Mayenne, le Front National qui s'était qualifié pour le second tour à Cossé-le-Vivien : UDI / FN, Évron : UDI / FN, Meslay-du-Maine : FN / UMP et Villaines-la-Juhel : FN /DVD, ne gagne finalement aucun canton.

Guillaume Garot, ancien ministre, est élu avec près de 56% des suffrages sur la canton de Laval 3. À Laval encore, le socialiste Jean-Christophe Boyer, battu par François Zocchetto (UDI) à l'élection municipale, échoue lui aussi, et n’obtient que 46,66 % des suffrages.
Contre toute attente, le binôme Christian Briand Christine Dubois est élu avec 54,30 % des suffrages exprimés sur le canton de l'Huisserie.

Autre surprise mais au désavantage de la gauche, le bastion défendu par Michel Angot, maire sans étiquette, mais proche du PS, a été battu par le binôme de la majorité départementale qui obtient 51,78 % des suffrages (143 voix d’écart).

La droite, alliance de l'UMP et du centre, sort renforcée de cette élection avec 15 cantons sur 17.


##fr3r_https_disabled##

 

Le point sur les 3 cantons de Laval, reportage de Pierre-Érik Cally et Pascal Cosset

durée de la vidéo: 01 min 28
Le point sur le canton de Laval


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales politique