Cet article date de plus de 5 ans

Élections départementales : les principales réactions dans les Pays de la Loire [Vidéos]

Retrouvez en vidéos, toutes les réactions des candidats tout au long de cette soirée spéciale sur France 3 Pays de la Loire.

© France 3

Loire-Atlantique (44)

La gauche reste majoritaire en Loire-Atlantique à 1 canton près, 16 cantons contre 15 à l'UMP et aux divers droite, la droite comptait sur le canton de Nantes 1 pour emporter le département, finalement le candidat UMP y est devancé de 601 voix. On peut tout de même parler d'un renouveau de la droite dans le département.

Notre reportage en vidéo dans le canton de Nantes-1
durée de la vidéo: 01 min 15
Le Canton de Nantes 1

À Saint-Nazaire, la gauche résiste et conserve ses sièges de conseillers départementaux. À Saint-Nazaire 1, Bertrand Choubrac et Annaïg Cotonnec l'emportent avec 60,31% des voix face à Florence Beu velet et Philippe Cadiet (36,69%). À Saint-Nazaire 2, Philippe Grosvalet et Lydia Meignen gagnent avec 73,97% des voix face au ticket FN de Jean-Claude Blanchard et Lydia Poirier (26,03%).

La réaction de Philippe Grosvalet
durée de la vidéo: 00 min 27
La réaction de Philippe Grosvalet

Avec 26,03% des voix, le FN réalise un score inédit sur le canton. Pour Jean-Claude Blanchard, il s'agit d'un "magnifique succès". Il ajoute : "Nous augmentons nos scores, aussi bien à Saint-Nazaire qui est une ville difficile pour nous, qu'à Treignac et Montoir."

durée de la vidéo: 00 min 20
Jean-Claude Blanchard et Lydia Poirier


Maine-et-Loire (49)

Pour ce second tour des Départementales, la majorité sortante renforce sa position en Maine-et-Loire, remportant de nouveaux sièges. Avec 21 cantons en Maine-et-Loire, la semaine passée un seul binôme a été élu au premier tour : le duo Myriam Dubois-Besson et Jean-Pierre Chavassieux (UMP-UDI) sur Cholet 2. En résumé, sur 42 sièges au Conseil Général du Maine-et-Loire, 30 seront occupés par des élus de droite contre 12 pour la gauche.

durée de la vidéo: 01 min 58
Canton d'Angers 3


La réaction de Christophe Béchu, le maire d'Angers

durée de la vidéo: 00 min 46
La réaction de Christophe Béchu


Mayenne (53)

En Mayenne, Guillaume Garot ne sera pas le seul élu PS du département, le canton de l'Huisserie bascule à gauche, la droite gagne notamment les cantons de Laval et de Mayenne, jeudi 2 avril Olivier Richefou devrait en conserver la présidence. En Mayenne, le Front National qui s'était qualifié pour le second tour ne gagne finalement aucun canton.

Le point sur les 3 cantons de Laval

durée de la vidéo: 01 min 28
Le point sur les 3 cantons de Laval


La réaction de Guillaume Garot, ancien ministre PS

durée de la vidéo: 00 min 16
La réaction de Guillaume Garot


Sarthe (72)

Le Front National ne remporte aucun canton en Sarthe, Le Parti Socialiste en conserve 8, la majorité reste sans difficulté à l'UMP. Sur le canton de Saint-Calais Dominique Le Mèner, qui devrait devenir le nouveau président du département, est élu avec 48,4% des voix, le Front National se place deuxième devant le Parti Socialiste.

durée de la vidéo: 01 min 42
Dominique Le Méner savoure sa victoire

La réaction de Pascal Gannat, chef de file du Front national en Sarthe
durée de la vidéo: 00 min 42
Pascal Gannat (FN 72)


Vendée (85)

Au premier tour, la droite, sans surprise, a remporté sept cantons en Vendée. Restaient donc dix cantons incertains, notamment, en raison des duels entre la droite et le Front National. Dans trois cantons, la droite était en ballottage face à la gauche : La Roche-sur-Yon 2, où la candidate socialiste Sylviane Bulteau a devancé au premier tour la liste Union de la droite, 35.28% des suffrages exprimés contre 22.57%. 

La réaction de Sylviane Bulteau (PS)
durée de la vidéo: 00 min 30
Sylviane Bulteau

A La Roche-sur-Yon 1, le binôme de l'union de la droite Laurent Favreau et Anne Aubin-Sicard était mis en ballotage par la gauche de Martine Chantecaille et Philippe Gaboriau. A Fontenay-le-Comte, le binôme de la droite Bon-Chatevaire était mis en ballotage par le duo socialiste David-Willemot.

La réaction de Brigitte Neveux, chef de file des frontistes en Vendée
durée de la vidéo: 00 min 29
La réaction de Brigitte Neveux

Bruno Retailleau quitte le Conseil Général de Vendée
Cette soirée a une saveur particulière pour Bruno Retailleau. Dans quelques jours, il quittera sa fonction de président pour se lancer dans la campagne des Régionales.
durée de la vidéo: 01 min 37
Bruno Retailleau quitte le Conseil Général de Vendée





 





 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales politique