Élections départementales : pas d'élu du Front National dans Les Pays de La Loire

Marine Le Pen et Louis Noguès candidat FN dans la Sarthe. / © Philippe Chérel / MAXPPP
Marine Le Pen et Louis Noguès candidat FN dans la Sarthe. / © Philippe Chérel / MAXPPP

Le Front National réalise entre 33 et 35 % dans la région pour ce second tour des départementales et n'obtient aucun élu dans les 5 départements. 

Par Xavier Collombier

Percée dans la Sarthe

Dans la campagne sarthoise, les scores du Front National sont impressionnants. Le parti de Marine Le Pen progresse de plus de 10 points par rapport à dimanche dernier, à l'image du canton de Château-du-loir où le leader frontiste dans le Maine Pascal Ganat obtient 38, 86 % des voix, le plus fort score frontiste dans le département.
Au Lude, Jean-Claude Barlemont obtient 33,69% des suffrages et est battu par le divers droite François Boussard avec 39,82% des voix. À Sablé-sur-Sarthe, la droite parlementaire gagne beaucoup plus largement face au FN, Daniel Chevalier l'emporte avec 64,95 %.
Pascal Gannat (FN 72)

Nous nous sommes implantés. Nous avons fait la preuve que des candidats inconnus qui se battent sur le terrain et qui ressemblent aux électeurs peuvent convaincre des électeurs. Malgré nos scores nous n'aurons aucun élu ce qui est un déni de démocratie évident que les électeurs pourront corriger de manière évidente aux prochaines régionales, qui elles auront lieu au scrutin proportionnel.



Pascal Gannat leader du Front National dans la Sarthe


La Vendée, score important

Brigitte Neveux et son binôme Florent Dupuis obtiennent 33,89% des suffrages et sont largement battus par Laurent Bourdelier et Isabelle Duranteau les candidats UMP-UDI, 66,11% des suffrages. Le Front National sur une terre très identitaire et les cantons du littoral confirme cependant son implantation en Vendée. 
La réaction de Brigitte Neveux

C'est un sentiment de satisfaction, nous faisons une très belle progression, plus de 8 points sur mon canton"



Brigitte Neveux, leader du FN en Vendée

Dans Le Maine-et-Loire, terre centriste imprenable

Le Front National peine à s'implanter sur les terres centristes d'Anjou. Les triangulaires lui ont été fatales à Doué-La-Fontaine et Saumur, qui vote respectivement à gauche et à droite. Le leader du FN en Anjou est largement battu à Longué-Jumelle avec 36,22 % contre 63,78 % pour le candidat de la droite traditionnelle.

Saint-Nazaire, échec du FN

Autre terre modérée qui n'est pas sensible aux thèses frontistes. Sur la terre ouvrière de Saint-Nazaire, un terrain de conquête renvendiqué par le FN, la défaite est cinglante. Jean-Claude Blanchard obtient 31,68 % des suffrages quand le président socialiste de Loire-Atlantique atteint 68,32 % des voix.

Jean-Claude Blanchard et Lydia Poirier

l'implantation du Front National est faite

Jean-Claude Blanchard candidat FN à Saint-Nazaire



A lire aussi

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus