• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Areva : un projet de plan social brièvement accessible par erreur

Les salariés de l'usine Areva de Montreuil-Juigné ont découvert leur plan social sur le web / © Josselin CLAIR - MaxPPP
Les salariés de l'usine Areva de Montreuil-Juigné ont découvert leur plan social sur le web / © Josselin CLAIR - MaxPPP

Les salariés de l'usine Areva de Montreuil-Juigné (Maine-et-Loire) ont brièvement eu accès sur un serveur du groupe à un document datant de 2012, présentant un projet de réorganisation de l'activité combustible en France, a déclaré vendredi le spécialiste du nucléaire.

Par FB avec AFP

Il s'agit d' "un document interne qui date de 2012. Un pré-projet de réorganisation technique" des sites industriels de la division combustible d'Areva, a expliqué un porte-parole, confirmant partiellement une information du quotidien Ouest-France.
"La direction du site avait à l'époque informé les syndicats et les salariés", a-t-il assuré, ajoutant que si "aucune décision n'était prise à ce stade", la "réflexion qui était à l'origine du pré-projet reste d'actualité".

Areva est confronté depuis plusieurs années à une surproduction sur le marché mondial du combustible nucléaire, la demande ayant chuté après l'accident de la centrale japonaise de Fukushima et la révision à la baisse des perspectives de croissance du parc nucléaire mondial.
Ouest-France rapporte vendredi que les salariés de ce site, qui emploie 60 personnes, ont récemment découvert "sur un site intranet du groupe Areva, un projet de plan social touchant l'usine", sous la forme d'un document de présentation "de 53 pages détaillant le nombre de personnes touchées, le planning et le coût du plan social, à l'horizon 2018".

"Depuis, il a été enlevé mais nous en avons gardé les copies", a déclaré un responsable syndical cité par le journal, qui ajoute que "la CFDT a déposé une plainte auprès du procureur, pour délit d'entrave au comité d'entreprise".
"Cinq usines en France travaillent le zirconium pour produire des tubes destinés aux centrales nucléaires. Montreuil-Juigné les façonne pour réduire leur diamètre", rappelle le quotidien régional.

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus