• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Printemps de Bourges : le Ligérien Jumo parmi les Innouïs

Jumo à Trempolino - avril 2015 / © Trempolino
Jumo à Trempolino - avril 2015 / © Trempolino

Il n'a que 23 ans, toute la vie devant lui et déjà une sacré expérience. Dans le sillage des Flume, Fakear et autres Rone, Jumo ouvre la voie d'une nouvelle vague électronique. Après la sortie d'un premier EP en décembre, le voici sélectionné pour les Innouïs du Printemps de Bourges. Interview...

Par Eric Guillaud

Même si un clic sur le web ne fait pas la notoriété dans la vraie vie, Jumo peut légitimement se réjouir des 200 000 écoutes enregistrées sur le soundcloud de "Sleep" extrait de son premier EP "Hylé" sorti en décembre 2014. 200 000 écoutes sur "Sleep", bientôt 100 000 sur "Innate", 73 000 sur "Fugue", 42 000 sur "Aperture" et 27 000 sur "Time ain't on my Side"... Visiblement, il se passe quelque chose...

Wow... plus de 200 000 écoutes pour Sleep, le premier morceau de mon ep "Hylé", c'est fou, merci <3II.

Posted by Jumo on jeudi 23 avril 2015

Et s'il est vrai que l'excellence est déjà là, dans la richesse des sonorités et des mélodies, le meilleur est certainement encore à venir. Clément, aka Jumo, n'a que 23 ans et toute une vie devant lui, toute une vie pour nous envelopper totalement de son univers mélancolique, atmosphérique et intimiste. Du son mais aussi de l'image, le live de Jumo est accompagné d'une création vidéo sur laquelle il travaille depuis plusieurs mois.
Ce contenu n'est plus disponible
Un premier EP qui buzze sur le web, une tournée en première partie du groupe Skip&Die, une sélection aux Innouïs... Jusqu'ici tout va bien ! Avant son concert demain à Bourges, le jeune artiste a accepté de répondre à nos questions malgré un emploi du temps surchargé et un dos en compote...
Jumo, "Hylé"

Comment naît un projet comme Jumo ?

Clément. C'est l'envie d'explorer quelque chose de plus personnel qui m'a poussé à créer Jumo. Avant, j'étais dans des formations à plusieurs, aujourd’hui j'ai besoin de me retrouver seul pour produire.

Vous signez la musique mais aussi vos vidéos et les différents visuels qui vous accompagnent. Le son et l'image sont-ils indissociables pour vous ?

Clément. Sur ce projet, c'est devenu un peu le concept même, en tout cas pour le live, mais idéalement sur tous les aspects. Je suis graphiste à côté, et c'est une vraie passion pour moi, c'est donc d'autant plus important de mettre en rapport la musique avec l'image

Ce contenu n'est plus disponible

La dualité serait un thème central et récurrent dans votre travail. En quoi cela se traduit-il ?

Clément. La dualité donne un sens au projet. En live ça se traduit par un rapport entre le personnage que j’incarne sur scène et les silhouettes que je fais intervenir tout au long de l’histoire. Il faut prendre ce projet comme une histoire à interpréter autour d’un personnage et de son double.

Vous avez collaboré sur un de vos titres avec le rappeur américain Beau Young Prince. Comment l'avez-vous rencontré ?

Clément. C’est via mon label, Yunizon Records, que j’ai rencontré Beau Young Prince, ça faisait sens de lui proposer ce morceau car il est très connoté hip hop. C’est un point important pour moi dans mon projet, je suis très influencé par ce style et je veux le mettre en avant. Je prépare d’ailleurs un nouveau morceau avec un ami rappeur.

Beau Young Prince - King Midas (Official Video)

Vous avez une manière bien à vous de jouer sur vos contrôleurs, face au public. Pourquoi ce choix ?

Clément. J’essaie de me détacher de l’image du DJ caché derrière ses platines, car dans la musique électronique ce sont des raccourcis assez fréquents. Je ne suis pas du tout DJ. Je ne sais même pas mixer, je viens du rock, j’ai longtemps joué en groupe en tant que batteur, et pour moi la scène doit être quelque chose de vivant. L’idée, en mettant les machines de cette manière, est de partager avec le public au maximum ce qu’il se passe sur scène.

Que est le groupe, l'artiste, l'album ou le titre qui vous a décidé à faire de la musique ?

Clément. C’est l'album Bleach de Nirvana, le premier album que j'ai vraiment usé ! La puissance, la simplicité, la voix et surtout le son de cet album est dingue !

Les Inrocks évoquent à propos de votre EP des sonorités issues d'une "nouvelle vague électronique, synthétique, abrupte, imprévisible". Etes-vous d'accord avec ça et quelles ont été ou sont encore aujourd'hui vos principales influences ?

Clément. Je pense qu’inconsciemment je m'influence de ce que j'entends tous les jours. En ce moment, cette nouvelle vague est hyper présente, c'est donc naturel de retrouver des sonorités semblables dans ma musique, mais je ne veux pas m'enfermer dans un style, et je ne pense pas que c’est ce que je fais. Mes influences rocks ressortent de plus en plus dans mes morceaux, ça donne un mélange intéressant ! J'écoute beaucoup de jazz, et de classique, mais dans la scène actuelle, j'écoute beaucoup Rone, Flume, Clark, Chrome Sparks, Hudson mohwake étc...

Rone - Bye Bye Macadam (Official Video)

Le live, c'est important pour vous ?

Clément. Évidemment, c'est le seul moment où je peux présenter mon travail, que ça soit l'aspect vidéo ou le son. C’est en live que ça prend vraiment sens, la corrélation entre les deux etc...

Dans quel état d'esprit se présente-t-on au Printemps de Bourges ?

Clément. Je suis super fier de pouvoir jouer à Bourges, surtout aux côtés des autres découvertes que je suis pas mal, comme Cotton claw. Après je suis un peu stressé, mais surtout très motivé !

Qu'en attendez-vous ?

Clément. C’est le début pour moi, j’ai déjà des gens qui m’entourent sur le projet, mais je pense qu’il y a encore beaucoup de chose à faire, de personnes à rencontrer, surtout artistiquement, pour des futures collaborations par exemple !

Allez-vous en profiter pour découvrir quelques artistes en live ? Et lesquels ?

Clément. J'irais voir Rone, revoir Thylacine, Sbtrkt, Fyfe. Je suis curieux de voir Cotton claw en live. J'avais aussi découvert Kid Wise l'an dernier à bourges, j'ai hâte de voir l'évolution, c’est un super projet !

KID WISE - HOPE (OFFICIAL VIDEO)

Quel commentaire vous suggère cette vidéo ? C2C...

C2C - Delta (official Video)

Clément. Le clip comme le morceau sont géniaux. J'ai bossé avec Atom de C2C sur mon premier ep, il a fait le mixage, et il y a quelques jours j'ai sorti un morceau sur leur label On and On.

Et celle-ci ? Flume...

Flume - Space Cadet (ft. Ghostface Killah & Autre Ne Veut) [Official Video]

Clément. J'adore Flûme, mais alors ce clip ce n'est vraiment pas mon truc...

Un mot sur vos projets ?

Clément. Je finis tout juste les dates de la tournée d'avril avec le Printemps de Bourges. J’ai quelques morceaux, remix à sortir prochainement, et après je vais faire une pause pour me concentrer sur mes prochains morceaux, et un prochain ep sûrement l'année prochaine.

Merci Jumo et bon Printemps 

Plus d'infos sur Jumo ici et . Remerciement spécial à Benjamin Reverdy de Trempolino
Jumo joue au Printemps de Bourges le 25 avril à 16h30 au 22. Plus d'infos ici


 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus