• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

1er mai : la Sarthe, l'autre pays du muguet

Une étudiante au travail. 50 brins par botte. Le travail est physique. Il permet de se faire un petit peu d'argent (archive) / © Willy Colin France 3 Pays de la Loire
Une étudiante au travail. 50 brins par botte. Le travail est physique. Il permet de se faire un petit peu d'argent (archive) / © Willy Colin France 3 Pays de la Loire

La SAS Bigot Fleurs est installée sur la commune d'Allonnes près du Mans. Le 1er mai approche à grand pas, autant dire que c'est l'effervescence sur le site au moment de cueillir, conditionner et acheminer la récolte 2015 qui s'élève à un million de brins !  

Par Willy Colin

"Cette année, la récolte est bonne", savoure Nicolas Bigot qui travaille avec son père sur les serres familiales. Le cahier des charges stipule deux voire trois clochettes par brin. "On est largement au dessus, grâce à une météo idéale surtout l'ensoleillement exceptionnel de ces derniers jours", se réjouit M. Bigot.
Muguet remarquable pour ce 1er mai 2015 - Horticulture Bigot Fleurs Allonnes (Sarthe) / © Willy Colin France 3 Maine
Muguet remarquable pour ce 1er mai 2015 - Horticulture Bigot Fleurs Allonnes (Sarthe) / © Willy Colin France 3 Maine
Les brins sont cueillis avec délicatesse par des travailleurs saisonniers (étudiants et demandeurs d'emploi) payés au SMIC. Les bottes (50 brins) sont transportées jusqu'à un hangar refroidi à 3 degrés. 

Course contre la montre 

Entre le champ de muguet et l'expédition en camion, il reste le travail minutieux en atelier : la confection des bouquets. Une partie mince de la production est traitée manuellement par des petits groupes de femmes en majorité. Pour le reste, l'entreprise allonnaise a recours à la mécanisation. Plusieurs lignes fonctionnent actuellement 24 heures sur 24. Au total, 500 personnes participent à cette course contre la montre.

Une fois constitués, les bouquets sont conditionnés et acheminés chez le client en camion frigorifique. La tradition du muguet est propre à la France. Les colis sont donc destinés au marché national via les grands distributeurs.

Le reportage de France 3 Maine 
1er mai : la Sarthe, l'autre pays du muguet

Le muguet est une des activités de Bigot Fleurs. Les horticulteurs sarthois se sont diversifiés et ont prospéré avec notamment une culture de rose de 60 hectares (dont 40 de serres) au Kenya. Cette dernière emploie un millier de salariés. Et plus récemment, Nicolas Bigot s'est lancé dans une boutique de fleurs en ligne ; comme pour faire écho à l'adage : "en direct du producteur au consommateur !"

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus