• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

En 2020, des voitures privées équipées de radars sillonneront les Pays de la Loire

En 2020 les premiers radars privés expérimentés en Pays de la Loire / © France 3
En 2020 les premiers radars privés expérimentés en Pays de la Loire / © France 3

Elles roulent déjà en Normandie, et bientôt elles seront sur les routes de notre région... Les voitures privées équipées de radar vont circuler à partir de janvier 2020 en Pays de la Loire. Une vingtaine au total qui enregistreront tous les excès de vitesse.

Par FB avec Christelle Pineau

Les représentants de la sécurité routière applaudissent ce dispositif, les associations d'automobilistes dénoncent...

Le conducteur du véhicule qui flashe n'est pas un gendarme, il est employé d'une société privée. A partir de janvier 2020, une vingtaine de véhicules banalisés sillonneront les routes les plus accidentogènes de la région...

"C'est un système que nous demandons depuis très longtemps, compte-tenu de l'"épuisement" des radars fixes et de la difficulté de aire du contrôle mobile autrement", explique Claude Chabot vice-président de la Ligue contre la violence routière 44.

Cette extension va permettre de rendre plus général le contrôle de vitesse et d'amener plus de sécurité -  Claude Chabot, Ligue contre la violence routière 44

L'expérimentation normande, à l'oeuvre depuis un an, crée la controverse. Bataille de chiffres sur le nombre de flashes, problème de précision sur ces radars en raison d'une plus grande marge d'erreur, jusqu'à 20km/h... Le tout associé à une signalisation souvent complexe et pas toujours à jour. L'absence d'un officier assermenté est déplorée.

"C'est une situation qui revient normalement aux forces de l'ordre. Pourquoi ? parce que lorsque vous voyez sur la route un délinquant de la route qui roule à 160 au lieu de 130, si c'est les forces de l'ordre qui conduisent la voiture, ils peuvent l'arrêter, ils ont le droit, si c'est une société privée, ils n'ont pas le droit", explique Laëtitia Hooghiemstra, secrétaire générale association "40 millions d'automobilistes", "

Sceptique sur ce dispositif, l'association 40 Millions d'automobilistes a déposé un recours devant le conseil d'Etat, qui doit se prononcer en juin.

Pour les trois nouvelles régions concernées, l'appel d'offres pour des prestataires privés sera publié dans quelques jours.

Ces voitures privées équipées de radar seront pour l'instant réservées au Nord-Ouest de la France : elles circuleront aussi à partir de janvier 2020 en Centre Val de Loire et en Bretagne. Les véhicules seront censés rouler 6 heures par jour, 7/7 jours, 24h/24h.

► Le reportage de notre rédaction
Radars privés


 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus