• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Absentéisme à l'Assemblée nationale : François de Rugy se fend d'un courrier aux députés

François de Rugy à l'Assemblée nationale / © Christophe Petit Tesson - MaxPPP
François de Rugy à l'Assemblée nationale / © Christophe Petit Tesson - MaxPPP

"L'absence répétée de quelques-uns est l'exception", a tenu à préciser le président de l'Assemblée nationale dans son courrier réexpliquant sa démarche de sanction des absents. Une lettre qui fait suite aux des remous suscités par ses propos sur certains "multirécidivistes".

Par FB avec AFP

La semaine passée, François de Rugy avait annoncé vouloir sanctionner financièrement ces "multirécidivistes de l'absence".
Sanctions pouvant atteindre "4 320 euros d'amende" en cas de présence à moins des deux tiers des scrutins solennels.

Des propos qui avaient fâché une partie des députés de droite comme de gauche.
"C'est assez invraisemblable. Quand on est député, on n'est pas fonctionnaire, on n'est pas salarié de M. Rugy ou du bureau de l'Assemblée nationale, et on n'est pas là pour marcher avec une pointeuse", s'était emporté le chef de file des députés LR, Christian Jacob, lors d'une conférence de presse.

La "critique" d'un "absentéisme parlementaire" est "injuste" car "la mission de député ne se résume pas à une présence, en tout moment, en séance" compte tenu des réunions en commission, travaux de contrôle ou d'évaluation, écrit l'élu LREM de Loire-Atlantique dans un courrier dont l'AFP a eu copie.

De plus, "toutes les données en attestent, de la participation aux scrutins publics en passant par les réservations de nuitées à Paris, la présence des députés est, sous cette législature, beaucoup plus forte que par le passé", ajoute François de Rugy. "L'absence répétée de quelques-uns est l'exception".

Selon le président de l'Assemblée nationale, "la seule manière de convaincre nos concitoyens de l'engagement de leurs élus est de faire connaître la réalité objective et chiffrée du respect (des) obligations" prévues par le règlement de l'Assemblée.

Il a également rappelé que "le nombre de députés susceptibles d'être sanctionnés pour non participations répétées aux votes solennels est passé de 72 à 3", précisant "je ne les montre pas du doigt, je ne donne pas leur nom".

François de Rugy a annoncé aux députés : "un relevé de participation personnalisé vous sera désormais adressé tous les deux mois".


Sur le même sujet

artOtech à Saint-Nazaire avec Ninon Brétécher, comédienne et metteure en scène

Les + Lus